Basket - TQO (H) - Le Canada annonce une présélection pour le TQO avec 14 joueurs NBA

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Privé de Shai Gilgeous-Alexander et Jamal Murray, le Canada a présenté jeudi une présélection redoutable sur le papier avec deux tiers de joueurs NBA, dont RJ Barrett et Andrew Wiggins. En cas de victoire à domicile lors du TQO, les Canadiens intégreraient la poule de la France et des États-Unis aux JO de Tokyo. À ceux qui se demandaient si les frères Scrubb devraient quitter la Jeep Élite avant la tenue d'un éventuel Final 8 pour rejoindre la sélection canadienne, la réponse a été donnée jeudi, avant même la décision de la LNB. Ni Philip (Limoges), ni Thomas (Bourg-en-Bresse) ne font partie de la présélection dévoilée en amont du Tournoi de qualification olympique (TQO) organisé fin juin à Victoria.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans l'ouest du pays, les Canadiens lutteront avec la Chine, la Grèce, la République tchèque, la Turquie et l'Uruguay pour un ticket olympique. Celui-ci enverra le vainqueur dans la poule A à Tokyo, celle des États-Unis, de la France et de l'Iran, les deux premiers étant qualifiés pour les quarts de finale. lire aussi La France avec les États-Unis aux JO 14 joueurs NBA dont Barrett, Brooks et Wiggins La présélection fait la part belle aux joueurs de NBA, une ligue dont le Canada est pourvoyeur n°1 hors États-Unis. Les deux tiers du groupe de 21 éléments y évoluent cette saison et trois autres (Kyle Alexander, Andrew Nicholson et l'ex-n°1 de la Draft 2013 Anthony Bennett) y ont joué. Précision importante car le Canada a souvent dû faire face à des vagues de forfaits : le communiqué ne parle pas de joueurs retenus mais d'éléments ayant « accepté l'invitation », ce qui offre plus de garanties. Les joueurs majeurs absents sont Chris Boucher (Toronto), Shai Gilgeous-Alexander (Oklahoma City) et Jamal Muray (Denver), tous blessés ces derniers mois. Ne figure pas non plus parmi les 21 le meneur du Zenith Saint-Petersbourg Kevin Pangos, élu dans le meilleur cinq de l'Euroligue. À l'inverse, les plus en forme sont RJ Barrett (17,6 points par match en NBA), Andrew Wiggins (18,6), Dylon Brooks (17,2) ou encore Kelly Olynyk (13,5). Reste à vite créer un collectif, la tâche de Nick Nurse. Le coach de Toronto, champion NBA en 2019, ne sera pas dépaysé puisque la préparation au TQO sera effectuée à Tampa Bay, dans les installations où étaient délocalisés les Raptors cette année. La présélection Arrières : Nickeil Alexander-Walker (New Orleans Pelicans/NBA), RJ Barrett (New York Knicks/NBA), Trae Bell-Haynes (Crailsheim/ALL), Cory Joseph (Detroit Pistons/NBA), Mychal Mulder (Golden State Warriors/NBA), Andrew Nembhard (Gonzaga/NCAA) Ailiers : Kyle Alexander (Fuenlabrada/ESP), Oshae Brissett (Indiana Pacers/NBA), Dillon Brooks (Memphis Grizzlies/NBA), Aaron Doornekamp (Tenerife/ESP), Luguentz Dort (Oklahoma City Thunder/NBA), Melvin Ejim (Buducnost Podgorica/MTN), Andrew Wiggins (Golden State Warriors/NBA) Intérieurs : Anthony Bennett (sans club), Khem Birch (Toronto Raptors/NBA), Brandon Clarke (Memphis Grizzlies/NBA), Trey Lyles (San Antonio Spurs/NBA), Andrew Nicholson (Fujian Sturgeons/CHI), Kelly Olynyk (Houston Rockets/NBA), Dwight Powell (Dallas Mavericks/NBA), Tristan Thompson (Boston Celtics/NBA)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles