Basket - Transferts - Hugo Besson jouera en Nouvelle-Zélande la saison prochaine

·2 min de lecture

Meilleur marqueur de Pro B la saison dernière avec Saint-Quentin, l'arrière français Hugo Besson a opté pour une suite de carrière exotique : il s'est engagé avec les New Zealand Breakers pour trois saisons, tout en renonçant à se présenter à la prochaine Draft NBA. La destination est une surprise, le choix de ne pas maintenir son nom à la prochaine Draft NBA l'est beaucoup moins. Comme annoncé dans un premier temps par BeBasket ce vendredi, l'arrière de Saint-Quentin Hugo Besson (20 ans), devenu cette saison le premier Français à terminer meilleur marqueur d'une saison de Pro B (19,3 points) jouera la saison prochaine pour les New Zealand Breakers (basé à Auckland), club engagé dans le Championnat australien de basketball (NBL). Il y a signé un contrat de trois saisons, avec, comme souvent dans ce cas de figure, des clauses qui lui permettront de sortir de son engagement, s'il devait décrocher un contrat NBA notamment. Hugo Besson. « Pour chaque choix, il y a des plus et des moins, mais ce Championnat correspond à mon style, et à mon objectif de Draft la saison prochaine. » Encore en vacances, Besson a confirmé pour L'Équipe son départ à venir, ravi d'avoir pu saisir « l'opportunité qui s'est présentée ». « Je me suis bien renseigné, c'est la meilleure opportunité pour moi, complète-t-il. Pour chaque choix, il y a des plus et des moins, mais ce Championnat correspond à mon style et à mon objectif de Draft la saison prochaine. » Sur place, le joueur bénéficiera de conditions d'accueil uniques, avec des coaches particuliers à disposition au quotidien. Diminué physiquement après sa saison dans l'antichambre de la Pro A, Besson a, assez logiquement, renoncé à maintenir son nom pour la prochaine Draft, n'ayant de surcroît pas pu participer à des workouts aux États-Unis. Il figurait en fin de deuxième tour - au mieux - dans les dernières projections. L'Asvel, Monaco ou encore Vitoria (Espagne) faisaient partie des prétendants les plus sérieux pour s'attacher ses services. « L'éloignement va faire bizarre au début, anticipe Besson. Mais ce ne sont des aventures qu'on ne vit qu'une fois dans sa vie. C'est une décision que j'ai pris assez facilement, en concertation avec mes agents (Bouna Ndiaye et Jérémy Medjana, Comsport) et ma famille. » lire aussi Toute l'actu du basket

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles