Basket - Transferts - Isaïa Cordinier à Bologne, c'est officiel

·2 min de lecture

L'arrivée de l'arrière français Isaïa Cordinier (24 ans, 1,96 m) dans les rangs de la Virtus Bologne a été confirmée mercredi par le club italien. Pendant longtemps, évoquer la Virtus Bologne en France, c'était fatalement parler d'Antoine Rigaudeau, devenu « le Roi » en remportant deux Euroligues (1998, 2001) avec le club italien. Désormais, c'est aussi suivre les performances de Mouhammadou Jaiteh et Isaïa Cordinier.

Après Jaiteh, recruté à l'intersaison, la Virtus a fait signer un contrat de deux ans à Cordinier. Ce dernier sort d'une excellente saison individuelle à Nanterre, avec qui il a été élu dans le premier cinq de la saison d'Eurocoupe, épreuve dont les Bolognais ont été demi-finalistes (éliminés par Kazan) et qu'ils disputent de nouveau cette année dans le même groupe que Bourg-en-Bresse. Trois anciens Nanterriens à Bologne avec Cordinier, Jaiteh et Weems Isaïa Cordnier avait l'espoir que sa première aventure à l'étranger, après avoir été formé à Antibes, fait ses classes en Pro B et être devenu All-Star à Nanterre, se passerait en NBA. Mais les Brooklyn Nets, qui avaient acheté ses droits aux Atlanta Hawks - lesquels l'avaient drafté en 44e position en 2016 -, ont annoncé l'avoir laissé libre il y a un peu plus de deux semaines. 9,6 La moyenne de points de Mouhammadou Jaiteh en cinq matches avec la Virtus (2 en Serie A, 3 en Supercoupe). En Émilie-Romagne, Isaïa Cordinier intègre un groupe très compétitif, champion d'Italie en titre. Il a pour coéquipiers des joueurs comme Marco Bellinelli, Milos Teodosic ou l'ancien ailier-fort de Nanterre et Strasbourg Kyle Weems. L'entraîneur de la Virtus est Sergio Scariolo, qui a succédé cet été à Sasha Djordjevic après avoir cumulé les médailles avec la sélection espagnole.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles