Basket - Transferts - Mike James a officiellement signé à Monaco

·3 min de lecture

La star américaine Mike James (ex du CSKA Moscou et de Brooklyn) est bien en Principauté, où il a passé vendredi ses tests physiques, et confirmé son engagement d'un an avec la Roca Team, qui évoluera en Euroligue. Le club préférait attendre que le joueur soit là physiquement pour officialiser sa signature. C'est cette fois chose faite. L'Américain Mike James (1,85 m, 31 ans) a apposé son nom au bas d'un contrat d'un an à Monaco, dont il sera le meneur titulaire pour la première saison de son histoire en Euroligue. Le club a officialisé sa venue vendredi matin.

Dans le top 3 des scoreurs de l'Euroligue depuis trois saisons (numéro un en 2018-2019 avec 19,8 points), il pesait encore 19,3 points au CSKA Moscou lors de l'exercice écoulé avant d'assurer une solide pige à Brooklyn (7,7 points, 4,2 passes en 18 minutes sur 13 matches). James est arrivé jeudi dans une Principauté au ciel assombri par quelques averses. Mais il fait plein soleil en ce vendredi, où il a passé ses tests physiques pour valider son engagement. Autour d'un million d'euros, mais pas que... Aussi connu pour son génie individuel sur les parquets que pour un caractère dur à canaliser, voire ingérable - en témoignent ses problèmes relationnels avec les pointures du coaching Ettore Messina, qui l'a évincé de Milan à son arrivée, ou Dimitris Itoudis au CSKA Moscou, qu'il a quitté avec fracas après en avoir été suspendu plusieurs fois, alors qu'il était engagé en Russie jusqu'en 2023 -, la relation que James entretiendra avec l'explosif Monténégrin Zvezdan Mitrovic sera déterminante dans l'alchimie de l'équipe monégasque et sa réussite sur les parquets européens cette saison. lire aussi Toute l'actu de la Betclic Élite Et combien ça coûte ? Selon plusieurs sources, Monaco versera autour d'un million d'euros, le salaire le plus élevé de l'histoire du Championnat de France. On est encore loin des émoluments du joueur à Moscou, où il émargeait, selon le site Eurohoops.net, à 2,5 millions de dollars (environ 2,1 M€) la saison. L'accord à l'amiable trouvé avec le CSKA, qui a reversé une grosse partie du reliquat (5 millions de dollars d'ici à 2023) doit permettre au joueur d'absorber cette baisse de revenus, au moins sur une saison, à l'abri du Rocher. En attendant d'envisager l'avenir, si la Roca Team décrochait le top 8 -synonyme pour elle de maintien en Euroligue la saison prochaine. À la mène, James évoluera au côté du Français Leo Westermann, de retour en Betclic Élite après six ans loin de l'Hexagone, et de l'ancien Orléanais Paris Lee.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles