Bastia : Alors qu’Eric Dupond-Moretti est attendu ce jeudi, heurts lors d’un hommage à Yvan Colonna

CORSE - Lors d’un rassemblement, des indépendantistes ont notamment réclamé la reconnaissance du peuple corse et la libération des prisonniers politiques

La tension était palpable mercredi à Bastia. Une manifestation, organisée six mois après la mort en prison du militant nationaliste corse Yvan Colonna, a réuni quelque 150 personnes et a été émaillée de heurts entre la police et quelques dizaines de manifestants.

Ce petit rassemblement, à l’initiative du mouvement des jeunes du parti indépendantiste Corsica Libera, avait pour objectif de réclamer la reconnaissance du peuple corse, la libération des prisonniers politiques et de demander « justice pour Yvan Colonna ».

Un drapeau français brûlé

Après un début de manifestation dans le calme, la tension est montée entre une trentaine de manifestants et les CRS, avec tirs de cocktails Molotov vers la police qui a riposté avec des tirs de gaz lacrymogène. Un drapeau français a été brûlé et une banderole « statu francese assassinu » (« État français assassin » en corse) a aussi été déployée sur les grilles de la préfecture.

Le calme est revenu vers 20 heures sans aucune interpellation à ce stade, a indiqué le parquet de Bastia. Quelques heures plus tôt, les policiers avaient intercepté cinq à six sacs contenant des tenues de peintre et des marteaux, transportés par un groupe de jeunes qui a pris la fuite, a-t-on précisé de même source.

La mort d’Yvan Colonna avait provoqué l’(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Corse : Tous les étudiants vont pouvoir bénéficier de deux repas gratuits par jour, une première en France
Orages : Le conseil exécutif de Corse appelle à tirer « d'indispensables leçons »
Corse : Avec la perspective de l’autonomie, l’inquiétude de l’expansion de la mafia