Bastia : Aulas dédouane Leca

Dimanche, l'Olympique Lyonnais a été ciblé par deux agressions à Furiani en marge de son match de championnat face à Bastia. S'il a mis en cause l'attitude du responsable de la sécurité du Sporting Anthony Agostini, accusé d'avoir frappé le gardien Anthony Lopes (voir ici), le président de l'OL Jean-Michel Aulas a en revanche dédouané deux Bastiais dont il a salué l'exemplarité durant les incidents."J'ai vu des choses très choquantes dans le couloir des vestiaires, mais je voudrais dire, à la décharge du club bastiais, que Jean-Louis Leca, le gardien, ou le président Géronimi, pour lequel j'ai beaucoup d'estime, ont essayé de défendre nos joueurs", a souligné le boss rhodanien dans les colonnes de L'Equipe.Une façon aussi de rappeler qu'en dépit du comportement inadmissible de 60 à 80 "supporters" qui ont entraîné l'arrêt du match à la mi-temps (0-0), une bonne partie de l'enceinte a condamné les débordements et sifflé les fauteurs de troubles...
Retrouvez cet article sur Maxifoot.fr

Bastia : Aulas charge un dirigeant corse !

Lyon : Furiani, Lacazette indigné

Bastia : le Sporting réagit !

L1 : Bastia-Lyon, le communiqué de la LFP

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages