Bastia : Aulas a porté plainte

Dimanche, le match de la 33e journée de Ligue 1 entre Bastia et l'Olympique Lyonnais a été définitivement arrêté à la mi-temps (0-0) après qu'une seconde agression ait ciblé les visiteurs. Alors que des stadiers et des officiels ont frappé les Gones, le président rhodanien, Jean-Michel Aulas, a expliqué avoir porté plainte."Le procureur de Bastia, que j'avais fait venir, a pris nos plaintes pour coups et blessures, a affirmé "JMA" à L'Equipe. Les images de la deuxième altercation montrent que celui qui en est à l'origine est le responsable de la sécurité qui s'était engagé à contenir les incidents. Lopes a été frappé, Gorgelin aussi, ainsi que Mateta. On a vu des stadiers frapper nos joueurs ! Nous sommes rentrés au vestiaire et il n'a plus été question de continuer à jouer."Un peu plus tôt, le procureur de la République a confirmé l'ouverture d'une enquête après ces graves incidents (voir la brève de 20h38).
Retrouvez cet article sur Maxifoot.fr

Bastia : le Sporting réagit !

L1 : Bastia-Lyon, le communiqué de la LFP

VIDEO : les Lyonnais partent puis reviennent...

Monaco : Falcao ne tire pas la couverture à lui

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages