Bastia-OL: six choses à savoir sur le groupe ultra Bastia 1905

Impliqués dans l'attaque des joueurs lyonnais dimanche, les membres du groupe ultra Bastia 1905 n'en sont pas à leur premier débordement cette saison. Focus.

Dans le viseur de la justice civile, sportive mais aussi des dirigeants du SC Bastia, la lanterne rouge de Ligue 1, des supporters du groupe Bastia 1905 auraient largement participé aux attaques contre les joueurs lyonnais qui ont empêché la réception de l'OL d'aller à son terme dimanche. Alors que la tribune Est du stade Armand-Cesari a déjà été fermée plusieurs matchs cette saison, pour un coup de bâton au Parisien Lucas puis pour des insultes racistes et des cris de singe à l'encontre de l'attaquant niçois Mario Balotelli, six choses à savoir sur le groupe ultra Bastia 1905.

A lire aussi >> Bastia-OL: un supporter du virage Est de Furiani raconte les incidents

Un ex-leader directeur de la sécurité du Sporting

Accusé par Jean-Michel Aulas d'avoir frappé Anthony Lopes sitôt la mi-temps sifflée dimanche, le directeur de la sécurité du club bastiais faisait partie des leaders de Testa Mora 1992, l'ancêtre de Bastia 1905 né après le drame de Furiani. Ex-attaché parlementaire, Anthony Agostini avait été nommé au poste de directeur de la sécurité mais aussi secrétaire général du club insulaire il y a cinq ans.

En conflit avec les dirigeants

Après des incidents survenus lors d'un derby Bastia - Ajaccio en 2013, les dirigeants du Sporting avaient porté plainte contre plusieurs membres de Bastia 1905. Un acte fondateur dans la rupture qui n'a fait que s'amplifier depuis. Les ultras...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages