Le Bayern étrille Plzen en Ligue des champions et conforte sa première place du groupe C

Un troisième but après seulement 23 minutes pour le Bayern. (LennartPreiss/Witters)

Facile et large vainqueur du Viktoria Plzen (5-0) mardi, le Bayern Munich s'est déjà ouvert la voie vers les huitièmes de finale avec un troisième succès en trois matches.

Le match : 5-0


Le Bayern est en train de tracer une autoroute en direction des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Déjà victorieuse de ses deux premières rencontres, face à l'Inter Milan (2-0) et Barcelone (2-0), la formation bavaroise a émietté le Viktoria Plzen (5-0), mardi. Les trois buts inscrits au cours des vingt-trois premières minutes ont très vite montré le sens du match, un sens unique, face à une équipe rapidement asphyxiée par le pressing et dépassée en défense. Leroy Sané, d'une frappe du gauche lumineuse dans la lucarne (1-0, 7e), Serge Gnabry, du plat du pied droit (2-0, 13e) et Sadio Mané, au terme d'un exploit individuel facilité par un contre favorable (3-0, 21e), ont concrétisé une supériorité de chaque instant.

Après la pause, une ouverture de Mané pour Sané, qui a enchaîné contrôle extérieur pied gauche et frappe victorieuse (4-0, 50e), a vite indiqué que le Bayern ne comptait pas s'endormir sur son succès. Puis, très vite, le but signé Eric-Maxim Choupo-Moting (5-0, 59e), sur la deuxième passe décisive de la soirée de Leon Goretzka, a suggéré que la soirée pourrait virer à l'humiliation pour les Tchèques. Mais la baisse d'intensité du géant allemand a préfiguré une fin de rencontre plus paisible pour ses adversaires, déjà étrillés à Barcelone (1-5) lors de la première journée. Dans ce groupe, on sait déjà vraisemblablement qui finira premier et dernier, et c'est entre ces deux places que devrait résider l'essentiel du suspense.

lire aussi


Le film de Bayern Munich - Viktoria Plzen

Le joueur : Musiala, joue-là comme Müller


Impliqué sur les deux premiers buts et présents dans plusieurs points chauds lors des quarante-cinq premières minutes, Jamal Musiala a confirmé son étincelant début de saison, dans un poste de soutien de l'attaquant de pointe. Habile dans ce rôle d'électron libre à la Thomas Müller (positif au Covid), l'international allemand (19 ans) a été sorti à la pause, remplacé par Choupo-Moting, en vue des prochaines échéances.

lire aussi


Calendrier, résultats et classement du groupe C