Tous les paris sportifs présenté par PMU
Retour Acceuil Paris Sportifs

Bayern – Lille : les 5 clefs du match

La phase retour des poules de Ligue des Champions commence par un périlleux déplacement en Bavière pour le LOSC. Les Dogues peuvent-ils espérer ramener quelque chose de Munich ? Décryptage de la rencontre en 5 points.

1. Lille n’y arrive pas en C1

Depuis le début de la version 2012-2013 de la reine des compétitions européennes, les Nordistes semblent perdus. Trois matchs, trois défaites, un seul but marqué pour six encaissés, le LOSC n’y est tout simplement pas. Défaits d’entrée à domicile par les inconnus du BATE Borisov (1-3), les joueurs de Rudi Garcia n’ont jamais réussi à se remettre de ce faux pas inaugural. Ils pourront toujours s’appuyer sur leur forme actuelle en Ligue 1, où ils restent sur quatre matchs de suite sans défaite (3 victoires et 1 nul), ainsi que sur le retour de blessure de leur capitaine Rio Mavuba. Mais cela semble quand même peu à l’heure de défier sur son terrain un des cadors européens. Surtout que depuis son retour en Ligue des Champions début 2011, Le LOSC a perdu 6 des 11 rencontres qu’il a disputé (3 nuls et seulement 2 victoires).

 



2. Un Bayern moins impérial qu’en Bundesliga

Si le géant bavarois écrase actuellement le championnat d’Allemagne avec 9 victoires en 10 matchs, dont la dernière le week-end dernier sur le terrain d’Hambourg (3-0), les coéquipiers de Franck Ribéry ne peuvent pas en dire autant en Ligue des Champions. La faute à une défaite qui fait tâche sur la pelouse du BATE Borisov (1-3). Résultat, le Bayern pointe à la troisième place de ce groupe F et doit donc absolument s’imposer à l’Allianz Arena afin de rester en course pour la première place de la poule. Bien moins à l’aise qu’en Bundesliga, notamment sur le plan défensif avec 4 buts encaissés, soit autant qu’en 10 matchs de championnat, les Bavarois ne devraient pas voir leur équipe-type chamboulée par Jupp Heynckes, conscient de la nécessité d’assurer un résultat à domicile.


3. Franck Ribéry est en feu

Depuis le début de la saison, le natif de Boulogne-sur-Mer marche véritablement sur l’eau. En 16 matchs, toutes compétitions confondues, l’international tricolore a scoré à quatre reprises et délivré onze passes décisives à ses partenaires, en sélection ou en club. Un ratio impressionnant qu’il voudra sûrement encore augmenter face aux Nordistes. Car on se souviendra que le LOSC était le club formateur de Ribéry mais que l’expérience avait plutôt mal tourné suite au comportement « agité » du joueur… On peut donc miser sur un Franck Ribéry revanchard et qui aura à cœur de prouver aux dirigeants nordistes quelle erreur ils ont fait à l'époque.

4. Munich aime les clubs français…

Dans son histoire, le Bayern a joué 28 matchs de Ligue des Champions face à des équipes françaises. Et son bilan est largement positif avec 15 victoires, 5 nuls et 8 défaites, 39 buts marqués pour 27 encaissés. La première opposition entre le géant allemand et une équipe hexagonale remonte à 1969, face au grand Saint-Etienne dans le cadre du 1er tour de la Coupe d’Europe des Clubs Champions. Victorieux à l’aller chez eux (2-0), les Bavarois avaient fini par céder au retour dans le Forez (0-3). Il fallu ensuite attendre 25 ans pour voir Munich chuter face à une équipe tricolore, au grand regret des Verts, battus en finale de C1 1976. C’est le PSG de Georges Weah qui avait fait subir sa loi aux Allemands lors des deux matchs de poules de la LdC 1994-1995. Paris ne réussi d’ailleurs pas beaucoup au Bayern, qui est venu chuter une troisième fois en 2000 au Parc des Princes. On se souviendra aussi de la belle victoire de l’OL cette même saison, marquée par le doublé de Sidney Govou. La dernière défaite des Bavarois face à un club français remonte à 2009, quand Bordeaux l’avait emporté par deux fois en phase de poule. Depuis, Lyon en demi-finales de l’édition 2010 et Marseille en quarts de finale l’an passé, ont également perdu avant le match aller à Lille de cette saison.

5. … alors que Lille ne réussit pas face aux Allemands

Le LOSC a joué dans son histoire six rencontres européennes face à des formations venues d’outre-Rhin. Six matchs et une seule victoire, en finale aller de l’Intertoto 2002 face à Stuttgart (1-0). Un succès inutile puisque les Allemands l’avaient emporté au retour (2-0). En tout, les Dogues ont perdu trois rencontres et concédé deux nuls face à des clubs allemands. Avant le match contre le Bayern cette saison, le dernier affrontement avec un pensionnaire de Bundesliga remontait à 2004, une défaite en Coupe de l’UEFA sur le terrain d’Aix-la-Chapelle.

Pronostic : misez sur une large victoire du Bayern Munich, victorieux d’un but à l’aller mais qui doit soigner sa différence de buts dans sa lutte à trois pour la qualification.

Astuces : Franck Ribéry aura à cœur de se mettre en valeur face au club qui l’a jeté de son centre de formation. Très à l’aise avec Mario Mandzukic depuis le début de l’année, on peut objectivement miser sur une passe décisive du Français pour le Croate.

TOUS LES PRONOSTICS, COTES ET STATISTIQUES POUR LES MEILLEURS PARIS

Tous les paris sportifs
Tous les paris hippiques
Tirelire
Poker
attention