Bayern, le coup de la panne