Bayern Munich : Mathys Tel devrait être dans le groupe contre Francfort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Bayern Munich : Mathys Tel devrait être dans le groupe contre Francfort
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce jeudi, l'entraîneur du Bayern Munich Julian Nagelsmann a indiqué que sa jeune recrue française Mathys Tel (17 ans) devrait faire partie du groupe convoqué pour le déplacement à Francfort, vendredi soir (20h30), pour la reprise du Championnat d'Allemagne.

Le jeune attaquant français du Bayern Munich Mathys Tel (17 ans), transféré cet été de Rennes, sera dans le groupe munichois pour l'ouverture du Championnat, ce vendredi soir à Francfort (20-30), à en croire Julian Nagelsmann.

lire aussi

Le programme de la première journée de Bundesliga

« On va décider ça aujourd'hui, mais je pars du principe qu'il sera dans le groupe » qui se rendra à Francfort, a souligné l'entraîneur allemand, interrogé sur les premiers pas de Mathys Tel avec le club bavarois.

Julian Nagelsmann, entraîneur du Bayern

« C'est un gros talent, il ose beaucoup à l'entraînement »

Surnommé « Mats » dans l'équipe, pour éviter toute confusion avec le défenseur néerlandais Matthijs De Ligt, également arrivé cet été (en provenance de la Juventus Turin), Tel, qui s'est engagé avec le Bayern Munich jusqu'en 2027, a fait forte impression auprès de Nagelsmann. « Il dribble bien, il est bon dans la finition. C'est un gros talent, (il) ose beaucoup à l'entraînement », apprécie le technicien. Les attaquants doivent avoir une personnalité différente des défenseurs. Il a confiance en lui et a beaucoup de potentiel. »

lire aussi

Mathys Tel du Stade Rennais au Bayern Munich : une vente record

Nagelsmann : «Pas facile de jouer à Francfort»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles