Bayern Munich-Olympiakos (2-0) - Le Bayern composte ton ticket

Le Bayern Munich s'est imposé contre l'Olympiakos (2-0) et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.
Le Bayern Munich s'est imposé contre l'Olympiakos (2-0) et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Sans faire de bruit, Robert Lewandowski continue d'empiler les pions comme des perles - et ce en Bundesliga comme sur la scène européenne. Au moment de sortir la calculette, il faudra rappeler à quel point ce grand buteur a marqué son époque dans une institution comme le Bayern. Car c'est le Polonais ce soir qui s'est mué en détonateur, encore, pour offrir un succès synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Un succès qui a mis du temps à se dessiner, d'ailleurs. Bien organisé en 4-3-3, l'Olympiakos a proposé un quadrillage du terrain qui lui a permis de fermer les espaces. Il a donc fallu attendre la dernière demi-heure pour voir le numéro 9 trouver la faille. Le Polonais a profité d'un excellent travail de Kingsley Coman côté droit, reprenant en renard des surfaces un centre parfait de l'attaquant français (1-0, 69e).

Avant et après, le Bayern et son entraîneur intérimaire Hans-Dieter Flick n'ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. On notera une très belle action individuelle de Coman, décidément bien en jambes, qui a buté sur Sá (33e). On notera également une tête puissante de l'intenable Lewandowski juste après le repos, avec un nouvel arrêt de grande classe du portier des visiteurs (50e).

L'Olympiakos, très bien organisé défensivement, a procédé par attaques rapides et ce plan vieux comme le foot aurait pu fonctionner si Randelovic n'avait pas manqué de précision sur un contre presque parfait dans le premier quart d'heure (18e). Sans conséquence pour un Bayern vigilant, et récompensé en toute fin de match par un break signé Perisic, buteur sur son premier ballon (2-0, 89e).

Le Bayern file donc en huitièmes de finale dès son quatrième match, ce qui est à noter dans une poule qui incluait Tottenham, finaliste de la dernière édition. Mission accomplie.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi