Bayern Munich : Son positionnement, Flick... Kimmich se confie

Titulaire indiscutable du Bayern Munich, Joshua Kimmich représente le présent et le futur du football allemand. L'international de 24 ans est un véritable couteau suisse capable de jouer au milieu de terrain, au poste d'arrière droit, et même de dépanner en défense centrale à l'occasion. Actuellement à Doha en stage avec le Bayern Munich, Joshua Kimmich a évoqué son positionnement devant la presse et espère se fixer davantage à un poste dans le futur.

Le Bayern pourrait recruter cet hiver

"C'est à l'entraîneur de décider quelle position je vais jouer. Je ne me soucie pas du poste, mais il est important pour moi qu'il y ait une certaine cohérence. Si vous souhaitez répéter votre performance encore et encore au plus haut niveau, il est difficile de changer de position toutes les une à deux semaines. En équipe nationale, la position à laquelle je joue est claire. Avec le Bayern Munich, c'était un peu variable. Au début, vous pouvez voir que Hansi Flick m'a fait jouer au milieu de terrain", a expliqué l'international allemand.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Je sais aussi qu'au milieu de terrain, nous avons sept joueurs en forme avec moi, mais pas autant de joueurs au poste d'arrière droit. Cela ne veut pas dire que je ne veux pas jouer au milieu de terrain parce qu'il y a de la compétition là-bas. Mais c'est un facteur que l'entraîneur doit prendre en compte. J'ai le sentiment qu'au milieu de terrain, vous êtes plus proche des autres joueurs et pouvez avoir plus d'influence sur ce qui se passe. L'arrière droit est un peu plus isolé. Cela ne signifie pas qu'en tant qu'arrière droit, vous ne pouvez pas être un leader. Après tout, Philipp Lahm était également capitaine. Mais personnellement, il est plus facile pour moi de mettre mes émotions sur le terrain lorsque je fais partie du jeu à tout moment et que je peux influencer mes coéquipiers", a ajouté le polyvalent joueur du Bayern Munich.

"Nous sommes heureux avec Flick"

Joshua Kimmich Hansi Flick FC Bayern
Joshua Kimmich Hansi Flick FC Bayern

Joshua Kimmich a affiché son soutien à Hansi Flick qu'il est heureux d'avoir comme entraîneur jusqu'à la fin de la saison : "Après les premières semaines, j'ai dit que j'étais sûr qu'Hansi Flick resterait au moins jusqu'à l'été. Bien sûr, cela dépend toujours du succès. Nous avons très bien joué les premiers matches sous lui, puis perdu deux matches, et les premières discussions ont repris. Aujourd'hui, un entraîneur se mesure au succès. Surtout ici au Bayern Munich. Je suis maintenant dans ma cinquième année au Bayern et j'ai déjà le cinquième entraîneur. C'est inhabituel pour un tel club. La façon dont nous jouons est redevenue plus attrayante. Nous attaquons et pressons plus haut, forçant les adversaires à faire des erreurs. Nous, les joueurs, sommes heureux".

Le Bayern Munich s'offre Nübel

"Je trouve très frappant qu'il ne limite pas ses relations avec l'équipe, mais qu'il s'occupe toujours des employés et essaie de les intégrer. En fin de compte, nous, les joueurs, sommes ceux qui ont des responsabilités sur le terrain, mais les employés qui nous entourent font de leur mieux chaque jour pour que nous puissions être aussi performants que possible. Il le fait vraiment bien en leur donnant l'importance et l'amour nécessaire", a ajouté l'Allemand.

Enfin, il a affiché ses ambitions pour l'année à venir : "Mes objectifs en 2020 ? Le championnat d'Allemagne est au top de la liste. L'hiver dernier, nous avions six points de retard, cette année encore quatre points. Ce n'est pas notre objectif, nous voulons toujours être au sommet. Vous voulez toujours gagner la Coupe DFB, la finale est un moment fort. La Ligue des champions est encore plus spéciale. Nous rencontrons maintenant Chelsea et nous voulons nous présenter très différemment qu'en huitièmes de finale la saison dernière, dans laquelle nous avons mérité d'être éliminé. Nous devons montrer que nous voulons absolument aller de l'avant et aborder les choses différemment. Je ne pensais pas nous étions bons contre Liverpool l'année dernière".

À lire aussi