Bayern Munich/Real, Ancelotti aborde Ribéry et la complémentarité Benzema-Ronaldo

Le Bayern Munich, superstitieux, ne jouera pas dans son kit habituel face au Real Madrid ce mercredi.

En marge de la sortie de son nouvel ouvrage, "Le leader tranquille, l'homme qui murmure aux oreilles des stars", Carlo Ancelotti a accordé un entretien au Journal du dimanche. 

Dans celui-ci, Ancelotti est notamment revenu sur sa capacité à dédramatiser le football en général. "Le foot est un jeu, il ne faut pas l’oublier. Il faut être concentré, mais pas trop sérieux. Je suis quelqu’un d’ironique. Avec Franck Ribéry, par exemple, j’aime bien blaguer : il parle italien. Parfois, il ne joue pas mais j’ai trouvé le bon équilibre pour gérer ça. Je lui dis "Ecoute, tu es comme une Ferrari et on ne peut pas utiliser une Ferrari tous les jours. Juste le dimanche. On n’est pas dimanche, donc tu ne joue pas". Il rigole. C’est quelqu’un de vrai. Je suis surpris qu’il ne soit pas aussi populaire en France comme il l’est en Allemagne" , a commenté l'entraîneur du Bayern Munich. 

L'ancien entraîneur du Real Madrid a également pris la défense de Karim Benzema qu'il estime trop peu considéré en France : "C’est comme (Karim) Benzema en Espagne. Les Français ont tort. Au Real, c’est le coéquipier idéal de Cristiano Ronaldo. Mais c’est vrai qu’il n’a jamais eu ce niveau en équipe de France", a-t-il>

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages