Bayern : Le supercar à 250 000€ de Leroy Sané qui ne doit pas plaire à son club

Leroy Sané voiture
Non seulement Leroy Sané en pince pour un bolide d’un autre constructeur que le partenaire de son club, mais en plus c’est une voiture d’une marque directement concurrente.

A l’image de beaucoup d’autres sélections européennes en lice pour l’édition 2022 de la Ligue des Nations, la Mannschaft s’est retrouvée à Herzogenaurach, ville allemande où est basée le siège social d’Adidas, lundi dernier. Si la plupart des joueurs se sont fait conduire par le service de transport de la DFB (Fédération Allemande de Football), sponsorisé par Volkswagen, Leroy Sané s’est fait remarquer en arrivant au volant d’une Mercedes, dont la valeur atteint les 250 000 euros, comme l’a rapporté Bild.

Leroy Sané au volant d’une Mercedes à 250 000 euros

Il s’agit d’une SLS AMG Black Series. Le bolide est un monstre, puisqu’avec ses 630 chevaux sous le capot, il avale le 0 à 100 km/h en 3,6s, et peut monter jusqu’à 315 km/h. De quoi faire rêver les amateurs de sensations fortes. Mais cet engin, déjà pas banal sur les routes, a ceci de singulier qu’il appartient à un joueur du Bayern Munich. Lequel club allemand, a pour actionnaire minoritaire Audi, du groupe Volkswagen, soit une marque en concurrence frontale avec Mercedes. Rappelons qu’au club bavarois, seule les voitures siglées des anneaux d’Audi, sont permises sur le parking des joueurs.

Le bolide de l’ailier ne doit pas ravir le Bayern Munich

Il ne s’agit pas du seul monstre que Leroy Sané possède dans son garage. En fin 2018, l’ailier de la Mannschaft avait fait appel à l’atelier d’AC 13 Premium, pour customiser sa Bentley Continental GT. Celle-ci est plus conforme aux business de son club, puisque la marque britannique fait partie du groupe Volkswagen.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles