Le Bayern tenu en échec par Stuttgart, Leipzig étrille Dortmund

La déception de Thomas Muller et Joshua Kimmich après le nul face à Stuttgart, samedi. (ANDREAS GEBERT/Reuters)

Le Bayern Munich, surpris dans les dernières minutes par Stuttgart, a concédé un troisième nul (2-2) d'affilée en Bundesliga, tandis que Leipzig a giflé Dortmund (3-0), lors de la 6e journée de Bundesliga.

Bayern-Stuttgart : 2-2

Remodelé par rapport au onze victorieux (2-0) sur le terrain de l'Inter Milan, en Ligue des champions, le Bayern a prolongé une série de 3 matches nuls en Bundesliga et récupéré sans gloire la place de leader, ce samedi à l'occasion de la 6e journée de Championnat. Il a d'ailleurs offert une prestation poussive pendant la première demi-heure, jusqu'à une double occasion échue à Tel à et Gnabry (30e), signal d'un temps fort. Après une frappe non cadrée de Gnabry (33e), c'est Tel qui a ouvert le score en reprenant du gauche un centre en retrait de Davies (1-0, 36e). La plus belle des manières de fêter un premier record, pour l'ancien Rennais, devenu ce samedi le plus jeune joueur jamais titularisé en Bundesliga par le club bavarois, ainsi que son plus jeune buteur dans cette compétition.

lire aussi

Tel, plus jeune buteur de l'histoire du Bayern en Bundesliga

Le néo-attaquant du Bayern a ainsi lancé la rencontre du Bayern, un temps contrariée par l'égalisation de Führich (1-1, 57e). Musiala, d'une subtile frappe du gauche (2-1, 60e), a empêché ses coéquipiers de douter, mais pas de trembler. Après une frappe sur la barre (76e) puis un but refusé (79e), Guirassy a égalisé sur un pénalty sifflé après consultation de la VAR par l'arbitre. Stuttgart n'a toujours pas remporté un match en 6 journées, mais ce nul vaut une victoire.

Leipzig-Dortmund : 3-0

Suite à son changement d'entraîneur, intervenu en milieu de semaine, Leipzig a rapidement vu la vie en Rose. Successeur de Domenico Tedesco, Marco Rose a en effet guidé d'entrée sa nouvelle équipe vers la victoire face au Borussia Dortmund, pourtant 2e avant cette 6e journée. Une tête d'Orban sur corner (1-0, 6e) a rapidement libéré le Red Bull, dont l'après-midi a ensuite été facilitée par la frappe du droit en pleine lucarne de Szoboszlai (2-0, 45e). Décevante, encore battue en fin de match par un but d'Haïdara (3-0, 84e), l'équipe de la Ruhr, dépassée par Fribourg et Hoffenheim, descend du podium.

lire aussi

Le classement de la Bundesliga

Les autres matches : Francfort battu, Hoffenheim écrase Mayence

Futur adversaire de l'OM, mardi, en Ligue des champions, l'Eintracht Francfort s'est incliné (0-1) à domicile face à Wolfsburg, un mal-classé, une défaite qui le scotche dans le ventre mou. C'est le défenseur français Maxence Lacroix qui a marqué le seul but de la rencontre la moins prolifique de l'après-midi. Hoffenheim a en effet giflé Mayence (4-1), tandis que le Hertha Berlin et Leverkusen n'ont pu se départager (2-2).

lire aussi

Toute l'actualité de Bundesliga