Bayonne résiste et s'impose face à Toulouse

Bayonne a mérité de lever les bras. Les Basques restent invaincus à domicile cette saison. (N.Luttiau/L'Equipe)

Face à un Stade Toulousain ultra-remanié, Bayonne a réalisé le match qu'il fallait pour s'imposer (26-22) en Top 14.


Le match : 26-22

Privé de nombreux joueurs retenus en sélection ou sur blessure, le Stade Toulousain et sa jeune garde ont totalement pris l'eau en première mi-temps, à Bayonne. Dominé dans tous les secteurs de jeu, c'est logiquement que Toulouse a craqué une première fois dès la 7e minute par Gaëtan Germain (10-0), celui-ci ayant ouvert le score par une pénalité 3 minutes auparavant.


lire aussi

Le film de Bayonne - Toulouse

Rien n'allait pour les Rouge et noir qui ont cédé une deuxième fois en force par Facundo Bosch (15e), alors qu'Edgar Retière avait concrétisé une des rares incursions toulousaines dans le camp Bayonnais (17-3, 20e). L'indiscipline toulousaine, comme un bon résumé des 40 premières minutes, a permis à Gaëtan Germain d'alourdir encore le score pour un écart de 20 points à la pause (23-3).

Les hommes d'Ugo Mola sont revenus des vestiaires avec d'autres intentions et ont réussi à porter le danger dans le camp basque. Mais l'indiscipline et les ballons perdus en touche n'ont pas permis au Stade Toulousain d'espérer une victoire. D'autant que les Bayonnais réalisaient un match plein, malgré un essai de Lucas Tauzin en bout de ligne (50e, 23-8) puis de Dimitri Delibes à cinq minutes de la fin (26-15, 75e) alors que Germain avait ajouté trois points supplémentaires.


lire aussi

Le classement du Top 14

La fin de match à rallonge alimentait quelque peu le suspens et un essai transformé de Juan Cruz Mallia ramenait les Toulousains dans les clous du bonus défensif (26-22, 80+7e). Au final, Bayonne s'impose logiquement, mais le bonus défensif des Toulousains vient récompenser le sursaut d'orgueil de sa jeune garde. Après Bordeaux, le Racing et La Rochelle, c'est un nouveau ténor du championnat qui tombe à Jean-Dauger.


Le joueur : Gaëtan Germain

Semaine après semaine, l'arrière bayonnais assume ses responsabilités au sein d'un collectif basque qui fonctionne bien. Face au Stade Toulousain, il a réussi à peu près tout ce qu'il a entrepris. Juste en attaque, généreux en défense, adroit dans les duels aériens, il s'est même offert le luxe d'inscrire un nouvel essai (son 3e cette saison). Au total il a marqué 22 des 26 points de son équipe. Avec Machenaud, Lopez, Bosch et autre Cassiem, Gaëtan Germain tient la baraque bayonnaise.


lire aussi

Calendrier et résultats de cette 9e journée de Top 14