Bayonne surclasse Mont-de-Marsan, remporte le titre de Pro D2 et décroche son ticket pour le Top 14

Avec sa large victoire (49-20) sur les Montois, l'Aviron Bayonnais devient champion de ProD2 et disputera le Top 14, la saison prochaine. Pour sa part, Mont-de-Marsan recevra Perpignan ou Brive, dimanche prochain, en barrage d'accession.

Le match : 49-20

C'est cruel car leaders du Championnat de Pro D2 durant presque toute la saison (25 journées sur 30), les Montois se sont lourdement inclinés face à une équipe bayonnaise très généreuse, inspirée, vive et offensive, en témoignent les six essais inscrits par Galarza et ses coéquipiers, dont un doublé pour le centre Maqala (63e, 69e) qui mit l'Aviron hors de portée. Battus deux fois lors de la saison régulière, les Basques n'ont pas manqué ce rendez-vous crucial, disputé à Montpellier.

Excellents dans le combat au sol, ils ont très vite attaqué cette finale de Pro D2 pour mener 10-0 dès la 14e minute grâce à un essai d'Amosa sur le premier temps fort (9e) et une série de percussions axiales. À l'exploit de l'ailier basque Baget (28e) se défaisant de trois défenseurs, Willie Du Plessis le Sud-Africain de Mont-de-Marsan, bien servi par Coly, slaloma dans la défense pour permettre aux Landais de revenir au score (34e, 10-17).

lire aussi

Le film de Mont-de-Marsan - Bayonne

À la pause, Bayonne menait 20-10 et augmenta son avance en plantant un troisième essai par Delonca (54e, 13-27) derrière un ballon porté alors que les Montois étaient en infériorité numérique à la suite d'un carton jaune reçu par Willie Du Plessis (53e) pour antijeu. Très pénalisés, les Landais ne semblaient pas en situation d'inverser le cours de ce match dans l'ensemble bien maîtrisé par les Bayonnais, au point qu'ils inscrivirent leurs deux derniers essais par un doublé de Maqala (63e, 69e), avant de clore en beauté par Delhagaray (76e), auteur de son premier essai, cette saison.

Champion de France de Pro D2, l'Aviron Bayonnais, coaché par Yannick Bru, rejoint le Top 14 après l'avoir quitté la saison dernière. Les Landais, eux, recevront Perpignan ou Brive en match de barrage d'accession, dimanche prochain (17h45), pour espérer remonter dans l'élite. Mais après cette humiliation, ils devront puiser dans leurs réserves mentales et monter d'un cran leur niveau de jeu pour l'emporter.

16

En inscrivant un essai, son seizième cette saison, à la 28e, l'ailier gauche bayonnais Baget a confirmé qu'il était bien le meilleur marqueur de la Pro D2.

Le fait : Bayonne, la clé de sol

L'une des clés du succès des Bayonnais réside dans la capacité qu'ils eurent à gratter des ballons au sol, dans les regroupements créés par leur adversaire. En première période, non seulement ils bloquèrent ainsi les avancées montoises, mais ils récupérèrent aussi des pénalités qui leur permirent d'occuper le camp adverse et de mener 20-10. En seconde période, cet avantage fut moins criant. Et c'est par le choix du grand large que les Basques trouvèrent les meilleures solutions.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles