Bayonne, Toulouse et Bordeaux-Bègles victorieux à domicile en Top 14

L'Aviron Bayonnais a battu le LOU sur sa pelouse samedi (19-7). Dans le même temps, Toulouse (contre Perpignan, 34-13) et Bordeaux-Bègles (face à Brive, 33-13) ont tous les deux glané une victoire bonifiée lors de la douzième journée de Top 14.

Bordeaux-Bègles - Brive : 33-13Dans ce match de la peur, entre deux équipes mal classées, c'est l'UBB qui s'est imposée et même largement avec quatre essais et le point du bonus offensif. Mais l'ouvreur international Matthieu Jalibert, auteur d'un match plein avec un nouvel essai inscrit, et ses partenaires ont mis une période à prendre le dessus. À la pause, malgré une nette domination territoriale, ils ne menaient que 13-6, la faute à un nombre incroyable d'approximations techniques.

lire aussi : Le film de Bordeaux-Bègles - Brive

Au retour des vestiaires, profitant aussi du carton jaune d'Arnold (46e), les Girondins furent nettement plus précis, et surtout plus efficaces. Pour Brive, qui a perdu sur blessure, et dès le début de la rencontre, Stuart Olding, le cauchemar continue avec une septième défaite consécutive.

Toulouse-Perpignan : 34-13

Une victoire aisée, quatre essais marqués, un bonus offensif assuré, des internationaux remis dans le bain... Après deux défaites et un nul en trois matches, le Stade Toulousain s'est rassuré, ce samedi, face à un Perpignan accrocheur. À une semaine de son entrée en piste en Coupe d'Europe sur la pelouse du Munster, il a d'abord cafouillé son début de match, à l'image d'un Martin Page-Relo fébrile à son poste de 9, avant de dérouler et de trouver l'ouverture grâce à Lebel (34e), Roumat (39e), Willis (50e) et Ntamack (77e).

lire aussi : Le film de Toulouse-Perpignan

Porté par un étincelant Ramos (100 % au pied), un très bon Jack Willis (sa dernière recrue anglaise) et son envie permanente d'envoyer du jeu en dépit de quelques maladresses, le club rouge et noir conforte ainsi sa première place du classement. L'USAP, qui a malgré tout sauvé l'honneur grâce à un essai de son talonneur remplaçant Victor Montgaillard (64e), reste scotché à la 13e place, celle du virtuel barragiste.

Bayonne-Lyon : 19-7L'Aviron Bayonnais a renoué avec la victoire en s'imposant sur un LOU qui manqua cruellement de tranchant sous la pluie drue et continue qui tombait sur le Pays basque. Après avoir parfaitement lancé leur match par un essai de Bogado (5e), les Bayonnais manquèrent ensuite d'efficacité sur un contre (7e) et subirent la furia offensive lyonnaise en encaissant un magnifique essai de quatre-vingt-dix mètres signé Dumortier (17e).

lire aussi : Le film de Bayonne-Lyon

Le match s'équilibra et Camille Lopez donna un léger avantage à son équipe par un drop-goal (20e, 10-7). Dans des conditions atmosphériques difficiles, la deuxième période vit l'impeccable ouvreur international bayonnais délivrer deux nouveaux drops (64e, 73e) qui assurèrent le succès d'un Aviron toujours invaincu à Jean-Dauger, cette saison. Lyon repart du Pays basque avec zéro point.