Le beau costume de Dimitri Payet, sauveur de l'Olympique de Marseille

SO FOOT
·1 min de lecture

Son regard à destination de Jesús Gil Manzano est évocateur : sans avoir la certitude de ce que l'arbitre central espagnol s'apprête à décider, Dimitri Payet jette un œil intéressé. Après ce premier but inscrit sur penalty (55e, 1-1), le premier pour l'OM en C1 depuis Souleymane Diawara le 11 décembre 2013 (!), le Marseillais se dit que ce mardi 1er décembre 2020 peut être le jour où tout va enfin tourner en faveur du club olympien. Dix secondes plus tard, bingo : Manzano annonce un deuxième péno en faveur de Marseille au grand dam d'un Rafinha fou de rage et d'un Yann M'Vila qui, sourire aux lèvres, l'explique : "Il n'y a jamais penalty, il est hors de la surface !" Quoi qu'il en soit, Payet est déjà dans sa bulle. Un havre de paix où l'international français prend son élan, attend le coup de sifflet, s'élance et frappe dans le ballon sans jamais le quitter des yeux. Concentré, Payet claque son… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com