Becky Hammon marque l'histoire en devenant la première femme coach d'une équipe de NBA

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

"Il m'a dit : 'ils sont à toi''. C’est par ces mots que Becky Hammon est devenue la première femme coach d’une équipe de NBA, après l’expulsion du coach principal des Spurs de San Antonio, Gregg Popovich. Exclu pour avoir contesté des décisions arbitrales, "Pop" a confié la responsabilité de son équipe à son assistante, dans le deuxième quart-temps du match contre les Lakers.

A 43 ans, Becky Hammon n’est pas une inconnue dans le milieu du basket. Elle a disputé 16 saisons de WNBA - la ligue américaine professionnelle de basket féminin - en tant que joueuse, au Liberty de New York, et avec les Stars de San Antonio. Meneuse de jeu, elle a participé six fois au All-Star Game de WNBA, et deux fois aux Jeux Olympiques, avec la Russie, après avoir été naturalisée. Elle a intégré le staff des Spurs en 2014, devenant ainsi la première femme à occuper une position d'entraîneure adjoint au sein de la NBA. Sa carrière inspire le respect des joueurs qu’elle côtoie: "Becky était joueuse, et tout joueur qui connaît l’histoire du basket féminin sait ce qu’elle représente pour ce sport. […] Elle est l’une des nôtres. Quand elle parle, on l’écoute...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi