Belgique-France : une rivalité à déconstruire

·1 min de lecture

29 juin 2021. En détournant l'ultime tir au but français, frappé par Kylian Mbappé, Yann Sommer, le portier helvète, qualifie la Suisse pour les quarts de finale de l'Euro et plonge... une partie de la Belgique dans la liesse. Klaxons, chants, fumis, tout y est. Y compris les dérives. À Bruxelles, quelques supporters belges vont jusqu'à cramer un drapeau français, ce dont les médias et réseaux sociaux se font rapidement l'écho. Mais pourquoi tant de haine ? Trois ans de désarroi post-Mondial 2018 et de chambrages appuyés justifient-ils de tels excès ? Pour Jean-Michel De Waele, la réponse est évidemment non. "Le drapeau brûlé, c'est complètement débile, tance ce professeur de sciences politiques à l'Université Libre de Bruxelles. Je ne m'en suis toujours pas remis."

"Des cons, il y en a partout"


Mais aussi condamnable soit-il, cet acte doit un tant soit peu être…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles