La belle histoire de la Sampdoria de Mancini et Vialli

La salle de presse est agitée. La Sampdoria de Gênes a une annonce importante à faire aux journalistes, ce jour de juillet 1979. Le club, qui végète en deuxième division depuis deux saisons, est racheté par Paolo Mantovani. Arrivé à Gênes en 1955, l'année de ses vingt-cinq ans, Mantovani le Romain a fait fortune dans le pétrole et connaît déjà le club pour en avoir été l'éphémère attaché de presse quelques années plus tôt. Crâne dégarni, costume impeccable et cigarette à la lèvre, le nouveau président s'assoit devant les microphones avec des airs de lord anglais : "Je ne vous promets rien, mais je vous dis une chose : préparez vos passeports. Nous reviendrons en Serie A, et nous irons en Coupe d'Europe." Dans l'assistance, des rires étouffés concluent la bravade. Pourtant, Paolo Mantovani est tout ce qu'il y a de plus sérieux. Intelligent, riche, charmeur, il se met immédiatement au travail. Sa recette pour parvenir à ses fins…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com