Les belles histoires de Père Maillot, épisode 4

SO FOOT
·1 min de lecture

Les origines du bleu brésilien


Troquer son or pour atteindre le ciel. Le 29 juin 1958, huit ans après le "Maracanazo", le Brésil se retrouve à nouveau en finale de Coupe du monde. Cette fois-ci, l'adversaire n'est plus l'Uruguay. En face se dresse en effet le pays organisateur, à savoir la Suède. Sauf que là, problème : les deux équipes arborent le même coloris, c'est-à-dire du jaune. Manque de bol, puisque ce sont les deux seules teams de la compétition dans ce cas-là. Un tirage au sort est donc effectué, et ce sont les Blågult qui gagnent le droit de revêtir leurs traditionnelles couleurs (à moins que les locaux n'aient directement été "avantagés").

Vidéo

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com