Ben Mee passé de Burnley à Brentford, le transfert écolo

Ben Mee sous le maillot de Burnley lors du dernier exercice. (EXPA/ Focus Images/ Russell Hart/Expa/ focus images)

Transféré vendredi de Burnley à Brentford, le défenseur Ben Mee a payé une taxe pour compenser les émissions de carbone liées à cette transaction.

Voilà une démarche peu courante. La nouvelle recrue de Brentford, Ben Mee, a payé une taxe afin de compenser les émissions engendrées par sa signature dans son nouveau club (il était libre depuis la fin de son contrat avec Burnley). Le défenseur de 32 ans a payé une redevance à Carbon Neutral Britain, un programme certifié par l'ONU, qui couvre les émissions annuelles d'une personne.

« Je suis conscient que les transferts engendrent beaucoup de miles aériens et beaucoup de kilomètres de conduite également, donc je cherche à compenser mes émissions pour ce transfert. Je ne suis pas parfait, mais je veux faire de mon mieux et essayer de rendre ce transfert neutre en carbone », s'est-il exprimé dans une vidéo postée sur Twitter.

lire aussi

Toute l'actu des transferts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles