Ben O'Connor, blessé, ne prendra pas le départ de la 10e étape du Tour de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ben O'Connor ne repartira pas. (E. Garnier/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Blessé au fessier, Ben O'Connor, le leader australien de la formation AG2R-Citroën, ne prendra pas le départ de la 10e étape du Tour de France mardi à Morzine.

Quatrième du Tour de France l'été dernier, Ben O'Connor arrête les frais sur l'édition 2022. Victime d'une chute lors de la 2e étape, l'Australien a depuis enchaîné les déconvenues : crevaison lors de la 5e étape, défaillance dans la Planche des Belles Filles puis nouvelle chute lors de la 8e étape. Victime d'une lésion musculaire du moyen fessier droit, il ne repartira pas ce mardi.

La Vuelta comme objectif
« Au regard de l'état physique de Ben, il était évident qu'il ne devrait pas prendre le départ de la prochaine étape afin de préserver son intégrité physique, a réagi son manager Vincent Lavenu. Le fait que nous ayons estimé qu'il devrait arrêter et se reconstruire physiquement et moralement l'a soulagé. Il pourra aborder sereinement la seconde partie de la saison avec la Vuelta comme objectif. »

« Je me suis battu contre la blessure et la douleur depuis des jours mais hier (dimanche), cela a empiré, regrette O'Connor. Je compensais d'un côté et, du coup, je ne pédalais presque que d'une jambe. La douleur ne me permet pas de continuer. » Après une entame difficile, l'équipe AG2R-Citroën a brillé dimanche grâce à la superbe victoire solitaire de Bob Jungels à Châtel. La formation va continuer à se concentrer sur le classement général autour d'Aurélien Paret-Peintre (13e à 3'30 du Maillot Jaune).

lire aussi
Toute l'actualité du Tour de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles