Ben Shelton, qualifié pour les huitièmes de l'Open d'Australie : « Un moment exceptionnel »

Ben Shelton va affronter JJ Wolf en huitièmes de finale. (M. Frey/USA Today Sports/Presse Sports)

Pour sa deuxième apparition dans le tableau principal d'un Grand Chelem, le jeune Américain Ben Shelton s'est qualifié samedi pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie face à Alexei Popyrin (6-3, 7-6, 6-4). Il a confié son bonheur en conférence de presse.

« Comment s'est passé ce troisième tour, dans la John Cain Arena et face à un Australien ?
C'est une expérience irréelle. Les Australiens m'ont rapidement mis dans le bain quand je suis entré sur le court et qu'ils m'ont hué (rires). C'est la première fois que ça m'arrive pour un match en professionnel. Mais je trouve ça super que tout un pays soit derrière son joueur, donc c'était plutôt cool à vivre. C'était vraiment un moment exceptionnel. À plusieurs moments du match, j'ai regardé autour de moi et je me suis dit : "wow, ce stade est vraiment plein à craquer". C'était incroyable et vraiment difficile à décrire. Je n'aurais jamais pensé que je serais dans un endroit pareil il y a quelques mois encore. J'espère pouvoir revenir sur ce court ou même sur les autres ici.

lire aussi : Fils d'un ancien pro devenu son coach, Ben Shelton connaît une progression météorique

Vous avez appelé vos parents après le match, qu'est-ce que votre papa a dit ?
D'abord, il était super content ! Il analyse toujours mon jeu et ensuite, il m'a parlé des choses que j'ai bien faites aujourd'hui et aussi des autres que j'aurais pu mieux faire mais il était plutôt content dans l'ensemble.

Quel est votre objectif maintenant ? Le Top 10 ?
Non, j'essaie de garder les pieds sur terre et je sais qu'il y a des hauts, mais il y aura aussi des bas. Je n'attends pas trop de moi-même, je veux juste faire les choses bien. Je veux améliorer mon jeu, j'essaie de ne pas me mettre de limite. J'essaie juste d'être la meilleure version de moi-même, de faire de mon mieux, peu importe à quoi cela ressemble et on verra à la fin de l'année ce que ça donne.

Parlez-nous de votre prochain adversaire, JJ Wolf, un autre Américain ?
Nous sommes devenus amis, il y a un an environ. Je ne le connaissais pas vraiment avant, je l'avais vu jouer mais il est un peu plus vieux que moi donc on ne s'était jamais affrontés. Nous sommes de bons amis maintenant, c'est un mec bien. J'ai hâte de jouer contre lui et je pense que ce sera un match que le public va apprécier. »

lire aussi : Le tableau de l'Open d'Australie