Benfica et Mahamadou Keita remportent la Ligue européenne en dominant Magdebourg en finale

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Au bout de sa deuxième saison portugaise, Mahamadou Keita (ici sous le maillot d'Ivry) inscrit une Coupe d'Europe à son palmarès. (B. Papon/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au bout d'une finale complètement folle, Benfica et son ailier gauche français Mahamadou Keita ont remporté la Ligue européenne (C2) à domicile, dimanche face à Magdebourg (40-39 a.p.).

Incroyable Benfica. Même à domicile, le club portugais était très loin d'avoir les faveurs des pronostics, dimanche en finale de la Ligue européenne (C2) face à Magdebourg, tenant du titre et tombeur de Nantes en quarts (28-25, 30-28). Mais le 3e du Championnat lusitanien (derrière Porto et le Sporting) a réussi l'exploit, au bout d'un scénario complètement fou (40-39 a.p.).

Prolongation arrachée juste avant la sirène

Tout semblait définitivement écrit quand Philipp Weber a redonné l'avantage aux Allemands à 3 secondes de la fin du temps réglementaire (31-32). Mais Alexis Borges a réussi à égaliser juste avant la sirène, arrachant la prolongation. Et dans la dernière minute de l'extra time, Belone Moreira et Borges, encore lui, ont offert un avantage définitif (40-38, 70e) à l'équipe du jeune et brillant entraîneur espagnol Chema Rodriguez.

Benfica, qui avait malmené Nantes en phase de groupes (33-33, 31-30) et éliminé Toulouse en 8es de finale (34-38, 36-30), interrompt la domination des clubs allemands, qui avaient remporté les six dernières éditions et ont fait de la C2 leur chasse gardée depuis un quart de siècle (21 fois sacrés sur les 24 précédentes éditions).

L'ailier gauche français Mahamadou Keita a très peu joué lors de ce Final Four, au bout d'une saison perturbée par de gros problèmes physiques. Mais l'ancien d'Ivry boucle sa deuxième saison à Lisbonne avec un magnifique trophée. Il est le premier à remporter la Ligue européenne (anciennement Coupe de l'EHF) depuis Geoffroy Krantz en 2009 avec Gummersbach.

1

C'est la première fois qu'un club portugais remporte une compétition européenne majeure (le Sporting Portugal, deux fois, et Braga ont déjà remporté la Coupe européenne [C4], que ne disputent pas les meilleures nations). Un signe de plus de la montée en puissance du handball lusitanien, après la qualification de l'équipe nationale pour les JO de Tokyo l'an passé.

Après la défaite en finale de la Coupe d'Allemagne contre Kiel (21-28), c'est une deuxième grosse frustration pour Magdebourg au coeur d'une saison exceptionnelle. Le club de l'ancienne RDA, vainqueur du Championnat du monde des clubs en octobre dernier et leader incontesté de la Bundesliga, devrait bientôt se consoler en validant le titre de champion d'Allemagne.

lire aussi

Toute l'actu du hand

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles