Benjamin Bonzi après sa défaite contre Alex De Minaur en Coupe Davis : « Ça fait mal de vivre ces choses-là »

Benjamin Bonzi a perdu ses deux matches de Coupe Davis. (Pierre Lahalle /L'Équipe)

Battu par Alex De Minaur, jeudi à Hambourg lors de la phase de groupes de la Coupe Davis (6-3, 1-6, 6-4), Benjamin Bonzi, malgré un match plus que correct, est une nouvelle fois passé tout proche de la victoire avant de s'effondrer en fin de rencontre.

Depuis le début de la semaine, Benjamin Bonzi n'est pas épargné par les scénarios cruels. Défaite contre l'Allemagne, mercredi, après avoir sauvé deux balles de match ; revers face à l'Australie alors qu'il avait deux balles de break à 4-2 dans le troisième, le Français multiplie les déceptions amères.

Dur pour un joueur qui donne une belle impression pendant deux sets et demi... avant de couler en fin de rencontre. Comme face à Alex De Minaur, qui a ramené l'Australie dans la partie après la victoire de Richard Gasquet contre Jason Kubler (6-2, 6-4).

lire aussi

Le tableau de la Coupe Davis

« C'est un peu le même sentiment qu'hier (jeudi), a expliqué le joueur de 26 ans. De Minaur est très dur à bouger du fond de court et il se déplace très bien. Après le premier set, j'ai changé d'approche en variant le jeu, en jouant rapidement puis plus lentement. J'étais tout proche, mais ce n'était pas mon jour. Ça fait deux fois que je donne tout pour ramener mon point. Ça fait mal de vivre ces choses-là. Je n'ai pas triché sur le court. C'était la guerre sur chaque point. C'était un gros bras de fer, qui n'a pas tourné pour moi. »