Benjamin Gavanon : "Je baigne dans les coquillages depuis petit"

SO FOOT
·1 min de lecture

"D'habitude, il y a dégun par ici, enrage Adam. C'est à se demander s'il y en a qui bossent dans cette ville." Il est 14h30 ce mercredi 28 octobre lorsqu'il essaye d'extirper son taxi de la zone commerciale de la Valentine. Les Marseillais pressentent l'annonce d'un nouveau confinement et, quitte à être cloisonné à son domicile, autant que celui-ci soit équipé d'un accueillant canapé Ikéa ou d'un joli tapis Maisons du monde. C'est au milieu de cette jungle motorisée, sur un parking partagé avec un caviste, un magasin de produits esthétiques et un barbecue coréen, que se trouve le restaurant de Benjamin Gavanon. Derrière la "banque à fruits de mer" de la bien nommée Cantine de l'écailler, l'ancien joueur de l'AS Nancy Lorraine reçoit autour d'un "plateau parfait : huîtres, crevettes, bulots, moules, oursins", accompagné d'un quart de baguette et de la tapenade.… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com