Benoît Badiashile, convoqué pour la première fois en Bleus : « Le plus important est d'être soi-même »

Le défenseur de l'AS Monaco Benoît Badiashile savoure sa première convocation avec les Bleus. Le capitaine des Espoirs estime même qu'il a une carte à jouer pour la Coupe du monde vu les blessés actuels dans son secteur de jeu.

« Avez-vous été étonné par cette convocation ?
J'ai été assez surpris. Je ne m'y attendais pas. Maintenant, c'est fait. Et quand on est appelé dans la dernière liste avant la Coupe du monde, on peut avoir des ambitions et envie d'y participer.

« Je veux montrer que je défends bien et que j'ai des qualités de relance »

Comment convaincre Didier Deschamps à deux matches de l'échéance ?
En montrant mes qualités avec l'équipe de France pendant ce rassemblement et en continuant sur ma lancée avec Monaco. Je veux montrer que je défends bien et que j'ai des qualités de relance. Mais il faut jouer de manière libérée. Je suis préparé. Le plus important est d'être soi-même. La sélection Espoirs m'a beaucoup aidé dans ce sens. En plus, j'étais capitaine de cette équipe.

Avez-vous l'impression de bénéficier de toutes les blessures actuelles et d'un calendrier inédit ?
Il y a beaucoup de matches. Il faut être vigilant. Il y a encore plus de risques de blessures. Il faut faire attention à chaque match et même à chaque entraînement.

lire aussi

Droits à l'image chez les Bleus : Kylian Mbappé refuse de participer à la séance photo de mardi

Dans quel système préférez-vous jouer ?
J'ai eu l'habitude sur les deux dernières saisons d'évoluer à trois ou à quatre derrière. Je n'ai pas de préférence particulière. Je jouerai où le coach jugera que je suis le plus utile.

Avez-vous déjà discuté avec Didier Deschamps ?
Pas encore personnellement. Il m'a juste accueilli à mon arrivée. On s'est vu brièvement. »

Y. Fofana : «Il y a deux matches avant de penser au Mondial»