Benoît Cosnefroy : « Je ne vois pas comment on va pouvoir arriver avec un peloton à Paris »

Benoît Cosnefroy craint plus pour la bonne tenue du Tour 2022 que lors des deux années précédentes. (E. Garnier/L'Équipe)

Benoît Cosnefroy (AG2R-Citroën), engagé dimanche sur la course en ligne des Championnats de France, craint que la résurgence du Covid en France n'affecte très sérieusement la Grande Boucle cet été.

Au lendemain de l'annonce du test positif au Covid-19 de trois de ses coéquipiers (Lilian Calmejane, Clément Berthet et Nicolas Prodhomme, tous asymptomatiques), Benoît Cosnefroy a exprimé son inquiétude vis-à-vis du Tour de France cet été (1-24 juillet), dans un contexte évident de rebond épidémique. « Il n'a jamais été question que je ne vienne pas sur ces Championnats de France, mais j'ai conscience que le risque sanitaire est grand, dit-il. Le Tour de France va être sous haut risque cet été. Pour l'instant, je ne vois pas comment on va pouvoir arriver avec un peloton à Paris. »

lire aussi

Toute l'actualité cyclisme

Par précaution, Thibaut Pinot, David Gaudu (Groupama-FDJ), Romain Bardet (Team DSM) et Christophe Laporte (Jumbo-Visma) ont tous décidé de ne pas venir à Cholet ce week-end.

Benoît Cosnefroy

« Le Tour de France est si important. Les enjeux sont énormes. On ne peut qu'espérer que ça ne nous tombe pas dessus »

Le Normand, lui-même contaminé en tout début de saison, a été marqué par le départ d'une trentaine de coureurs positifs au Covid en une seule et même matinée sur le Tour de Suisse la semaine dernière. Il craint qu'une situation au moins aussi préoccupante ne survienne sur la Grande Boucle. « En plus, on est quasiment les seuls à faire attention, souligne-t-il. Ces deux dernières années, la population prenait plus de précautions : désormais, les restrictions sont levées, plus personne n'a envie de se prendre la tête avec ça, même les hôteliers ne portent plus le masque. Sauf que nous, on est au milieu de tout ça, et si on a un test positif, on doit quitter la course. Or le Tour de France est si important. Les enjeux sont énormes. On ne peut qu'espérer que ça ne nous tombe pas dessus. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles