Benoît Cosnefroy remporte le GP de Québec devant Matthews, Girmay et Van Aert

Benoît Cosnefroy remporte le GP de Québec devant Matthews, Girmay et Van Aert

Le Français Benoît Cosnefroy a brillamment remporté la classique World Tour du GP de Québec vendredi. Il a devancé sur la ligne Michael Matthews et Biniam Girmay. Le Belge Wout van Aert termine 4e.

Benoît Cosnefroy (AGR2 Citroën Team) a vaincu le signe indien. Toujours vainqueur dans sa carrière sur le territoire français, le Tricolore a remporté une des plus belles victoires de sa carrière en triomphant sur le GP de Québec, qui faisait son retour au calendrier après deux ans d'absence liés au Covid-19.

lire aussi

Le classement de la course

Battu pour un rien sur l'Amstel Gold Race, le Normand a parfaitement manoeuvré pour lever les bras avec 4'' d'avance sur un premier peloton réglé par l'Australien Michael Matthews (Team BikeExchange) devant l'Érythréen Biniam Girmay (Intermarché Wanty-Gobert) et le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma).

Une attaque au bon moment

Après un début de course classique voyant l'échappée de la première heure reprise à 23 km de l'arrivée, c'est David Gaudu (Groupama-FDJ) qui a déclenché les hostilités entre les favoris. Les attaques se sont alors multipliées permettant notamment à un groupe de 17 solides coureurs (Pocagar, Martin, Bardet, Van Aert notamment) de faire un léger écart rapidement réduit à néant.


Après une nouvelle tentative avortée de Michael Storer à 5 km de la ligne, on pensait assister à une arrivée en petit comité comme cela est souvent le cas au Québec. Mais Cosnefroy plaçait une franche attaque à 2 km de la ligne pour ne plus être revu. De bon augure avant le GP de Montréal dans deux jours sur un parcours similaire.

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme