Benoît Tavenot (Metz) après le nul contre Clermont : « Il reste une petite chance » de se maintenir

·1 min de lecture

Pour Benoît Tavenot, l'entraîneur adjoint de Metz, tenu en échec par Clermont (1-1) lors de la 32e journée de L1, les Grenats doivent battre Lorient et Brest lors des deux prochaines journées pour entretenir l'espoir de maintien dans l'élite.

Benoît Tavenot, entraîneur adjoint de Metz, après le nul contre Clermont (1-1) : « C'est un sentiment de déception. Je suis triste. On avait besoin de cette victoire et il y avait la place. Après, j'ai le sentiment que les joueurs se sont arrachés. On a le sentiment d'avoir tout donné. Il faut jouer les coups à fond, il reste une petite chance (de se maintenir en Ligue 1). La situation est très compliquée mais si on prend six points sur les deux matches à venir (à Lorient et contre Brest), on sera encore ''vivants''. Il faut jouer pour prendre les trois points à Lorient. »

Pascal Gastien, entraîneur de Clermont : « Je suis déçu par le résultat. On peut dire que ce sont deux points de perdus. On s'est créé d'énormes occasions. C'est peut-être un problème de confiance. On a été maladroits, plus que ce qu'il faudrait en L1. Ce n'est pas une bonne opération mais on est à l'extérieur, on a pris un point, on casse la mauvaise dynamique. On avait cette opportunité de prendre trois points, on ne l'a pas fait. Non, Metz n'est pas définitivement hors jeu. Je me mets à leur place, il n'y a rien de fait, rien de perdu. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles