Benzema, salaire, contrat ce que le Real lui proposerait pour prolonger

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Benzema contrat
Karim Benzema discute prolongation avec le Real Madrid.

Karim Benzema devrait rester au Real Madrid. Si d’autres cadres que lui partent, l’attaquant français est à la Maison Blanche dans son jardin, avec le respect et l’affection de tous, des supporters au président, Florentino Perez. L’idée est donc plutôt à chercher à le conserver et pour ce faire, à étendre son contrat dans le temps.

Karim Benzema pourrait prolonger de deux ans

Karim Benzema a signé la dernière fois, au cours de l’hiver 2020, jusqu’au 30 juin 2022. Il ne lui reste donc plus qu’une saison, qui peut-être charnière, s’il désire lui, à 33 ans, de partir ailleurs pour un dernier challenge. Il se murmure notamment ses envies de revenir un jour à Lyon. Dans l’immédiat, le natif de Bron pourrait parapher deux ans de plus, jusqu’au terme de la saison 2023-24.

Un salaire évolutif négocié avec le Real Madrid

Avec un salaire donné évolutif par les médias d’Espagne, compte tenu de la crise et de ses effets négatifs sur les finances du Real Madrid. Il serait ainsi en baisse de 10%, c’est-à-dire que le buteur tricolore avoisinerait les 11,7 millions d’euros brut, pour le premier exercice 2021-22. Et ensuite, sa rémunération gonflerait de 15% pour la 2e saison, soit près de 13,5 millions d’euros brut. Si Karim Benzema prolonge et qu’il va au bout de l’extension, il aura passé quinze ans à porter le blanc maillot du Real. Une performance rare autant que remarquable, au sein de rien de moins, que le club le plus titré de l’histoire du football.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles