Besiktas-Lyon: au bout du suspense (et des tirs au but), l'OL arrache sa demie

Rattrapé par Besiktas à l’issue du temps réglementaire (2-1), l’OL, au terme d’une irrespirable séance de tirs au but (7-6), a arraché sa qualification pour les demi-finales de la Ligue Europa. Mérité.    

Lopes, ce héros

Que ce fut intense, irrespirable, tendu ! Après la qualification de Monaco mercredi pour les demi-finales de Ligue des champions, le foot français a vécu un nouveau grand soir européen, truffé d’occasions énormes et enrobé d’un parfum de KO permanent. Au terme d’une incroyable séance de tirs au but (7-6), marquée par une première balle de match ratée de Christophe Jallet et deux arrêts d’Anthony Lopes, le capitaine, Maxime Gonalons, comme un symbole, a prolongé le rêve européen de l’OL. Deux clubs français dans le dernier carré des coupes européennes la même année, ça n’était plus arrivé depuis 2004.

L’OL l’a mérité   

Ça n’était plus arrivé depuis deux rencontres, Lyon a commencé un match à l’heure. Au propre comme au figuré. Contrairement aux hésitations inaugurales de l'aller, ce quart de finale retour, les hommes de Bruno Genesio l’ont pris par le bon bout. Supérieurs dans tous les compartiments du jeu en première période, ils ont dominé d’entrée, malgré les sifflets. Les moments de doute sont le plus souvent venus de Talisca, auteur d’un doublé (27e, 58e). Mais si ça n’était pas passé, l’OL aurait nourri d’immenses regrets. En fin de match, pendant la prolongation, quand chaque ballon est devenu brûlant, c'est Lyon, plus frais physiquement, qui a le plus poussé. Alexandre Lacazette a touché la barre, le quatrième...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages