Betclic Élite : Nanterre craque après prolongation contre Boulogne-Levallois, Châlons-Reims presque en Pro B

Will Cummings a porté les Metropolitans 92 vers la victoire contre Nanterre. (S. Boué/L'Équipe)

Bousculé, Boulogne-Levallois a dû passer par une période de prolongation pour s'offrir une victoire contre Nanterre (104-102) lors de la 31e journée de Betclic Élite, vendredi. Après sa défaite face au Portel, Châlons-Reims est quasiment relégué en Pro B.

Nanterre (9e) était proche de réaliser un grand coup sur le parquet de Boulogne-Levallois (1er). Le leader s'est imposé (107-105) après prolongation grâce aux 24 points (8/13) et 6 passes décisives du meneur américain Will Cummings et aux 24 points (6/12) de son compatriote Keith Hornsby. Les Franciliens n'ont pas démérité à l'image de Chris Horton (21 points à 10/15 au tir, 18 rebonds et 4 passes décisives), mais la prolongation a été fatale pour eux. Nanterre 92 a encaissé neuf points rapides et se rapproche d'une fin de saison sans play-offs.

lire aussi

La 31e journée de Betclic Élite

Châlons-Reims tout proche de la Pro B

Battu par le Portel (79-74), Châlons-Reims (18e, 7 victoires - 24 défaites) a un pied et quatre orteils en Pro B à l'issue de cette 31e journée. Avec trois victoires de retard sur Orléans, premier non-relégable (16e, 10 victoires -20 défaites), et trois matches à jouer, les coéquipiers de Michael Stockton auront besoin d'un miracle pour se maintenir.

Dans un premier temps, il faudra espérer qu'Orléans ne gagne aucun de ses quatre matches restants, à commencer par celui contre le Paris Basket dimanche, et que Fos-sur-Mer (17e, 9-22) n'en gagne qu'un seul. Les Champenois devront surtout oublier leurs 12 défaites consécutives pour signer un sans-faute contre le Paris Basket (mardi), Orléans (le 10 mai) et la JL Bourg (le 17 mai). Châlons-Reims devra également récupérer le différentiel particulier contre les Orléanais (vainqueurs 75-73 en Champagne plus tôt dans la saison).

Le Portel (15e, 11 victoires - 20 défaites) réalise une belle opération et s'éloigne de la zone rouge. Benoit Mangin a été déterminant dans cette victoire (22 points à 8/12 au tir et 8 passes décisives). De son côté, Dijon (6e) a écrasé le 4e Limoges (100-84). Auteur d'un excellent premier quart-temps (36-22), la JDA, portée par David Holston (31 points à 10/16 au tir et 7 passes décisives) et Khadeen Carrington (30 points à 10/17 au tir et 5 passes décisives), a rapidement pris une avance trop importante pour le CSP.

lire aussi

Le classement de Betclic Élite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles