Bezzecchi domine alors que Lowes perd gros

Léna Buffa
·5 min de lecture

Si la course MotoGP a confirmé la mainmise du leader sur le championnat, les deux autres catégories ont au contraire connu des rebondissements lors du Grand Prix d'Europe. En Moto2, est aller arracher une victoire qui maintient ses propres chances de titre.

Le pilote italien, qui avait offert la victoire du Grand Prix d'Aragón à Lowes sur un plateau en tombant à l'approche de l'arrivée, a cette fois pris sa revanche dans un remake inverse de leur duel. Passé en tête dès le deuxième tour, il a tenu bon jusqu'au drapeau à damier, alors que l'Anglais, installé dans son sillage, est parti à la faute dans le 16e tour. Zéro point pour l'un, qui perd les commandes du championnat, et 25 pour l'autre, qui relance ses propres chances dans ce qui s'annonçait comme sa dernière opportunité après deux abandons.

Lire aussi :

Rossi en MotoGP avec Marini : "Ça fait 2 ans qu'il me dit de l'attendre"

Avant que Bezzecchi ne prenne les commandes définitivement, deux autres pilotes avaient tenté de mener cette course, sans succès. D'abord Xavi Vierge, auteur du meilleur départ après s'être qualifié en pole position, puis Joe Roberts, face à qui il a rapidement cédé avant de dégringoler au classement. L'Américain a toutefois mordu la poussière dès le deuxième tour, voyant une nouvelle fois s'envoler ses espoirs de premier succès.

Lowes, quant à lui, a dû se défaire de Jorge Martín et de Vierge, avant de longtemps klaxonner derrière Remy Gardner. Il était parvenu à grimper à la deuxième place depuis six tours lorsqu'il est tombé, une chute qu'il ne parvenait pas à expliquer. Mais la course de Bezzecchi a elle aussi bien failli mal tourner, car le vainqueur a révélé avoir rencontré un problème technique dans les derniers tours.

"Ça a été une course très difficile et très longue, mais magnifique", s'est félicité le pilote italien auprès du site officiel du MotoGP. Après avoir pris des risques dans le premier tour, il s'était efforcé de garder son calme afin de produire la performance la plus propre possible… jusqu'à une frayeur inattendue dans les dernières minutes. "Dans les derniers tours, alors que j'avais une assez bonne avance, j'ai commencé à sentir que quelque chose n'allait pas sur la moto. C'est un problème que j'avais aussi rencontré vendredi en essais libres : à l'accélération, c'est comme s'il n'y avait pas de puissance en seconde, je ne sais pas pourquoi. J'ai eu très peur, mais j'ai commencé à parler à la moto et je lui ai dit 's'il-te-plait, ne m'arrête pas maintenant'. Heureusement, elle est allée au bout !" se félicitait-il.

Toujours quatrième du classement général, le pilote VR46 est à présent le dernier à rester mathématiquement en lice, alors qu'il est distancé de 29 unités par le nouveau leader. Et c'est en l'occurrence qui a fait son retour au sommet du championnat dimanche, grâce à la quatrième place obtenue au prix d'une grosse remontée alors qu'il partait 15e, et notamment grâce à un ultime duel contre Lorenzo Baldassarri qu'il a remporté dans les derniers tours.

Après ses trois victoires et cinq podiums consécutifs, Sam Lowes pointe à présent à six unités du pilote Italtrans, et il voit Luca Marini revenir à 13 points. Le futur pilote MotoGP n'est certes plus sur le gros rythme qu'il affichait jusqu'à Barcelone, mais il a tout de même pu sauver de précieux points avec la sixième place finale, obtenue d'un cheveu devant Héctor Garzó.

Jorge Martín a quant à lui fait son retour sur le podium, avec une deuxième place qui ne suffit toutefois pas à le maintenir en lice au championnat, dont il occupe la cinquième position.

Spain
Spain

GP d'Europe Moto2

1

Italy
Italy

Marco Bezzecchi

Kalex

40'06.441

2

Spain
Spain

Jorge Martín

Kalex

40'08.382

1.941

1.941

3

Australia
Australia

Remy Gardner

Kalex

40'09.994

3.553

1.612

4

Italy
Italy

Enea Bastianini

Kalex

40'10.935

4.494

0.941

5

Italy
Italy

Lorenzo Baldassarri

Kalex

40'11.089

4.648

0.154

6

Italy
Italy

Luca Marini

Kalex

40'11.583

5.142

0.494

7

Spain
Spain

Hector Garzo

Kalex

40'11.665

5.224

0.082

8

Italy
Italy

Nicolò Bulega

Kalex

40'14.545

8.104

2.880

9

Spain
Spain

Xavi Vierge

Kalex

40'15.187

8.746

0.642

10

Spain
Spain

Jorge Navarro

Speed Up

40'18.371

11.930

3.184

11

Spain
Spain

Arón Canet

Speed Up

40'18.892

12.451

0.521

12

Japan
Japan

Tetsuta Nagashima

Kalex

40'19.650

13.209

0.758

13

Germany
Germany

Marcel Schrötter

Kalex

40'20.026

13.585

0.376

14

Netherlands
Netherlands

Bo Bendsneyder

NTS

40'21.969

15.528

1.943

15

Italy
Italy

Stefano Manzi

MV Agusta

40'25.725

19.284

3.756

16

Spain
Spain

Marcos Ramírez

Kalex

40'26.526

20.085

0.801

17

Spain
Spain

Edgar Pons

Kalex

40'27.953

21.512

1.427

18

Indonesia
Indonesia

Andi Gilang

Kalex

40'29.406

22.965

1.453

19

Switzerland
Switzerland

Thomas Lüthi

Kalex

40'31.210

24.769

1.804

20

Italy
Italy

Lorenzo Dalla Porta

Kalex

40'40.614

34.173

9.404

21

Malaysia
Malaysia

Kasma Daniel Kasmayudin

Kalex

40'50.796

44.355

10.182

22

Piotr Biesiekirski

NTS

41'05.891

59.450

15.095

Ab.

United Kingdom
United Kingdom

Sam Lowes

Kalex

31'34.797

7 tours

Ab.

Thailand
Thailand

Somkiat Chantra

Kalex

14'41.674

16 tours

Ab.

Italy
Italy

Simone Corsi

MV Agusta

8'13.531

20 tours

Ab.

Italy
Italy

Fabio Di Giannantonio

Speed Up

3'21.981

23 tours

Ab.

United States
United States

Joe Roberts

Kalex

1'42.409

24 tours

Ab.

Malaysia
Malaysia

Hafizh Syahrin

Speed Up

1'46.258

24 tours