Bianca Andreescu rallie les quarts de finale du Masters 1000 de Rome

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Bianca Andreescu peut serrer le poing. (Rob Prange/AFP)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Victorieuse de Petra Martic ce jeudi (6-4, 6-4), Bianca Andreescu s'est qualifiée pour les quarts de finale au Foro Italico.

Revoilà Bianca Andreescu. Pour la première fois depuis l'US Open 2021, la Canadienne de 21 ans a enchaîné trois victoires consécutives, à Rome. Victorieuse en deux sets de Petra Martic jeudi (6-4, 6-4), elle disputera les quarts de finale du tournoi pour la première fois de sa jeune carrière.

Andreescu n'a pas tremblé

Opposée à une adversaire qui, comme elle, dispose d'une panoplie intéressante de coups pour performer sur terre battue, Andreescu a été la plus efficace dans les moments clés. Solide au service et percutante en coup droit, « Bibi » a saisi sa première opportunité de break pour s'emparer du service adverse, puis s'octroyer le gain de la première manche (6-4).

Dans le deuxième set, elle a également breaké la première, à 1-1, avant de voir la Croate lui rendre la pareille dès le jeu suivant. Sur la longueur, la Canadienne a néanmoins pu profiter de la fébrilité de son adversaire au service (à seulement 46 % de première balle et 6 doubles fautes rien que sur la deuxième manche) pour boucler l'affaire en deux sets, 6-4, 6-4.

Après avoir confirmé ses bonnes dispositions ces derniers jours, Andreescu attend désormais Iga Swiatek ou Victoria Azarenka en quarts de finale. Un potentiel duel avec la numéro une mondiale, ce vendredi, pourrait lui permettre de signer définitivement son retour sur le devant de la scène.

lire aussi

Le tableau du simple dames à Rome

Sabalenka facile contre Pegula

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles