Biathlon - ChM (F) - Marie Dorin-Habert : «Enfin une course pleine !»

L'Equipe.fr
La biathlète française Marie Dorin-Habert, qui s'est adjugé avec ses coéquipières la médaille de bronze du relais féminin aux Mondiaux de Hochfilzen, ce vendredi, l'appréciait d'autant plus que la lutte fut indécise.

La biathlète française Marie Dorin-Habert, qui s'est adjugé avec ses coéquipières la médaille de bronze du relais féminin aux Mondiaux de Hochfilzen, ce vendredi, l'appréciait d'autant plus que la lutte fut indécise.«Après un Individuel très difficile (40e), vous êtes revenue à votre meilleur niveau.Je ne sais pas si on peut dire ça. Je suis contente d'avoir réussi enfin une course pleine depuis le début de ces Mondiaux, et c'est vrai que ça fait du bien. Ça fait du bien aussi de le partager, et ça fait du bien à toute l'équipe, on est très contente.Cette médaille de bronze, vous êtes allée la chercher dans le dernier relais face à des solides concurrentes : Pidhrusnha, Wierer et Koukalova.Quand j'ai pris le relais, je me suis dit "Ouh là là, merci les filles !". Mais tant mieux à la limite, tout le monde en garde un meilleur souvenir que si on avait pris la médaille avec la quatrième très très loin derrière. Ça a plus de saveur quand c'est disputé. Je suis très contente qu'on finisse troisième et pas quatrième, mais il faut savoir rester très humble, parce que, à une poignée de secondes près, on se retrouve derrière, et c'est pas le même goût que d'être quatrième dans un relais.C'est un relais en devenir...Sur le collectif, c'est sûr. Mais de toute façon , il ne faut pas rêver. Sept pioches, c'est beaucoup. Il faut faire des tirs plus rapides aussi parce que la concurrence tire plus rapidement. Après, sur le plan individuel, il y a de très belles choses, chacune a un très gros potentiel. De toute façon, tout le monde l'a montré sur des courses depuis le début de la saison.Tout le monde est interchangeable. Il y a Nanas (Anaïs Bescond) aussi, on a une cinquième, elle aurait eu sa place aussi. Il ne faut pas l'oublier, on a une équipe très forte avec des individualités très fortes aussi. La place dans le relais est assez chère, il faut la gagner et c'est d'autant mieux quand ça réussit parce que ça justifie des choix.»Le résumé vidéo du relais féminin

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages