Biathlon - ChM (F) - Marie Dorin-Habert : «Enfin une course pleine !»

Biathlon - ChM (F) - Marie Dorin-Habert : «Enfin une course pleine !»
.

Afficher la photo

La biathlète française Marie Dorin-Habert, qui s'est adjugé avec ses coéquipières la médaille de bronze du relais féminin aux Mondiaux de Hochfilzen, ce vendredi, l'appréciait d'autant plus que la lutte fut indécise.

La biathlète française Marie Dorin-Habert, qui s'est adjugé avec ses coéquipières la médaille de bronze du relais féminin aux Mondiaux de Hochfilzen, ce vendredi, l'appréciait d'autant plus que la lutte fut indécise.«Après un Individuel très difficile (40e), vous êtes revenue à votre meilleur niveau.Je ne sais pas si on peut dire ça. Je suis contente d'avoir réussi enfin une course pleine depuis le début de ces Mondiaux, et c'est vrai que ça fait du bien. Ça fait du bien aussi de le partager, et ça fait du bien à toute l'équipe, on est très contente.Cette médaille de bronze, vous êtes allée la chercher dans le dernier relais face à des solides concurrentes : Pidhrusnha, Wierer et Koukalova.Quand j'ai pris le relais, je me suis dit "Ouh là là, merci les filles !". Mais tant mieux à la limite, tout le monde en garde un meilleur souvenir que si on avait pris la médaille avec la quatrième très très loin derrière. Ça a plus de saveur quand c'est disputé. Je suis très contente qu'on finisse troisième et pas quatrième, mais il faut savoir rester très humble, parce que, à une poignée de secondes près, on se retrouve derrière, et c'est pas le même goût que d'être quatrième dans un relais.C'est un relais en devenir...Sur le collectif, c'est sûr. Mais de toute façon , il ne faut pas rêver. Sept pioches, c'est beaucoup. Il faut faire des tirs plus rapides aussi parce que la concurrence tire plus rapidement. Après, sur le plan individuel, il y a de très belles choses, chacune a un très gros potentiel. De toute façon, tout le monde l'a montré sur des courses depuis le début de la saison.Tout le monde est interchangeable. Il y a Nanas (Anaïs Bescond) aussi, on a une cinquième, elle aurait eu sa place aussi. Il ne faut pas l'oublier, on a une équipe très forte avec des individualités très fortes aussi. La place dans le relais est assez chère, il faut la gagner et c'est d'autant mieux quand ça réussit parce que ça justifie des choix.»Le résumé vidéo du relais féminin

Nous sommes désolés que ce commentaire vous ait déplu. Pouvez-vous expliquer pourquoi ci-dessous ?

Vous êtes sûr ?
Échec de l’évaluation. Réessayez.
Échec de la demande. Réessayez.
Nous ferons la promotion des commentaires constructifs et spirituels en les plaçant en haut pour que tout le monde puisse les voir !
Nous ne pouvons pas charger les commentaires pour l’instant. Réessayez.
  • Boutruche : "J'ai joué au palet breton avec David Beckham"

    Boutruche : "J'ai joué au palet breton avec David Beckham"

    Marc Boutruche et Oscar Ewolo, anciens coéquipiers à Lorient, ont une reconversion peu banale. Le premier est devenu maire, le second pasteur. Entretien croisé.Salut Marc et Oscar. Alors, ça fait longtemps que vous ne vous étiez pas vus ? Oscar Ewolo : On s'est vus aux 90 ans du FC Lorient. C'était … Suite »

    SoFoot - il y a 7 minutes
  • Mais qui es-tu, Kai Havertz ?

    Mais qui es-tu, Kai Havertz ?

    À dix-sept ans, l'ailier du Bayer Leverkusen n'en finit plus d'impressionner. Il est même l'un des artisans de la remontée de la Werkself au classement. Portrait d'un jeune homme qui, bien que talentueux, reste concentré sur ses objectifs, que ce soit sur le terrain ou à l'école. L'histoire … Suite »

    SoFoot - il y a 7 minutes
  • Vázquez, tango andalou

    Vázquez, tango andalou

    La grande saison de Séville doit beaucoup à Jorge Sampaoli, qui a réussi à créer une équipe qui s'amuse et divertit ses supporters. À la base du football audacieux de l'équipe andalouse, il y a un Argentin au pas calme et tranquille, surnommé "El Mudo". Portrait de Franco Vázquez, qui joue son … Suite »

    SoFoot - il y a 7 minutes
  • Le jour où Guingamp a privé Monaco du titre

    Le jour où Guingamp a privé Monaco du titre

    Pour le compte de la 37e journée de la saison 2002/2003, l'AS Monaco se rend au Roudourou afin de croire encore en ses chances de sacre en Ligue 1. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, la messe est dite : l'Olympique lyonnais est sacré champion de France. La faute à un En Avant de Guingamp en pleine … Suite »

    SoFoot - il y a 7 minutes
  • Foot - L1 - PSG - Thiago Motta (PSG), un cadre qui s'accroche

    Foot - L1 - PSG - Thiago Motta (PSG), un cadre qui s'accroche

    À 34 ans, Thiago Motta a toujours autant d'influence sur le jeu du PSG, mais l'émergence d'Adrien Rabiot pourrait pousser l'Italien, libre en fin de saison, à un peu plus partager avant de partir. … Suite »

    L’équipe - il y a 12 minutes