Biathlon - CM - Antonin Guigonnat, après le relais mixte simple à Nove Mesto : « Mes jambes ont réagi de la plus mauvaise des manières »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'équipe de France a perdu l'essentiel de ses chances sur le relais mixte simple (6e) à cause des deux tours de pénalité effectués par Antonin Guigonnat. Antonin Guigonnat (6e du relais mixte simple à Nove Mesto, 8 pioches, 2 tours de pénalité) : « C'est la ''grebolle''. J'en ai déjà parlé cette année. Dès que je m'installe, je sens que mes jambes réagissent de la mauvaise manière. C'est surtout à cause de l'émotion, parce que ça ne m'arrive jamais à l'entraînement. Ce n'est que dans des moments d'émotions comme ça, d'excitation, que ça m'arrive, ce n'est pas de la fatigue musculaire. Pendant les Mondiaux, j'ai réussi à gérer ça et ça rend cette course un peu plus belle. Je ne suis pas l'assurance tout risque en relais, mais ça, je le savais déjà. » Julia Simon : « Ça fait mal à la tête »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.