Biathlon - CM (F) - Elvira Oeberg remporte le sprint à Ruhpolding, Justine Braisaz-Bouchet cinquième

·1 min de lecture
Biathlon - CM (F) - Elvira Oeberg remporte le sprint à Ruhpolding, Justine Braisaz-Bouchet cinquième
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans l'épreuve de sprint à Ruhpolding, en Allemagne, la Suédoise Elvira Oeberg s'est imposé ce mercredi pour la première fois de sa carrière dans cette discipline. La première Française est Justine Braisaz-Bouchet, cinquième. Dans la superbe Arena de Ruhpolding, en Bavière, Elvira Oeberg (Suède), déjà gagnante de la poursuite et mass start au Grand-Bornand, s'est imposée en sprint, sur les 7,5 km de l'anneau bavarois avec un impressionnant 10 sur 10. Bénéficiant comme l'ensemble des concurrentes de conditions parfaites, notamment aucun vent sur le pas de tir, Marte Olsbu Roeiseland (Norvège), à 21'6, prend la seconde place, Dorothea Wierer (Italie) la troisième. Créditée d'un 9 sur 10, la meilleure Française, Justine Braisaz-Bouchet, a fait parler sa vitesse pour pointer à la 5e place dans le sillage de Dzinara Alimbekava (Biélorussie), qui prenait pour sa part son 100e départ en coupe du monde. lire aussi Les résultats et le calendrier de l'étape de Ruhpolding Partie dans le premier groupe, Tiril Eckhoff (dossard n°12) faisait son retour sur le circuit mondial après ses récents forfaits au Grand-Bornand et Oberhof (Allemagne). Tenante du globe mais seulement 27e au classement général, la Norvégienne déçoit et termine loin, à la 19e place. Très bonne course d'ensemble pour les Françaises qui avaient découvert la piste très roulante mardi matin. Anaïs Bescond pointe à la 7e place, Anaïs Chevalier-Bouchet à la 14e, Chloé Chevalier, à la 16e. Elvira Oeberg : « Une course parfaite pour moi aujourd'hui »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles