Biathlon - CM (F) - Julia Simon après la poursuite d'Hochfilzen : « Je peux faire partie des meilleures »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La Française Julia Simon a effectué une belle remontée pour se classer 14e et première Tricolore devant Justine Braisaz (15e) et Chloé Chevalier (17e). Julia Simon(14e de la poursuite, 17/20 au tir) : « C'est bien, mais ce qui est dommage, c'est de devoir se battre à chaque fois pour faire une remontée. C'est très frustrant car je sais que je peux faire partie des meilleures, que je peux jouer avec elles. Je dois mettre en place mes sprints pour justement me frotter à elles. C'est bien de faire des remontées mais c'est épuisant mentalement de foirer son sprint (49e vendredi) et de tout faire pour remonter le plus possible. Après Noël, je voudrais avoir mon vrai niveau sur les courses individuelles, non pas pour trouver de la confrontation mais de la rigueur derrière la carabine. Sur les courses en confrontation, je suis présente. Maintenant, il faut que j'arrive à le faire seule. Il faudra valider mon travail. Après mon sprint, il y avait de l'agacement et de l'incompréhension. Je ne savais pas comment l'analyser. » lire aussi Eckhoff remporte la poursuite à Hochfilzen, Julia Simon 14e lire aussi Les résultats de la poursuite (F) Justine Braisaz(15e, 16/20 au tir) : « Il y avait vraiment de quoi faire aujourd'hui, j'étais au contact du top 10 toute la course, sans concrétiser avec de grosses lacunes sur mon dernier tir debout. J'ai cherché à m'appuyer, à poser ce tir et c'est un mode qui ne me convient pas en fait. Je suis en retard. Dans mon protocole, je suis en retard avec mon doigt. Cette volonté de bien faire c'est frustrant parce que tu te dis : "Punaise, il ne peut rien m'arriver en prenant le temps de faire les choses bien". Mais en fait, c'est là où moi je suis en retard et j'explose. Ce qu'il y a de positif, c'est que c'est la première saison où je passe régulièrement les couchés. La moitié de la course est validée et le debout, c'est que de la tronche. J'ai besoin de trouver et d'analyser les solutions pour terminer, conclure les courses. Ça fait deux courses que j'enchaîne et je passe à rien du tout de concrétiser et d'être dans le match. » Chloé Chevalier(17e, 18/20 au tir) :« Je pense qu'il y avait mieux à faire. Aujourd'hui, c'était un peu plus dur sur la piste. Je suis contente de mon tir même si ce n'est pas parfait. Ces derniers temps, j'étais un peu à la recherche de sensations au tir et aujourd'hui j'en ai trouvé. »