Biathlon - CM (F) - Justine Braisaz-Bouchet remporte l'individuel d'Antholz devant Julia Simon

·2 min de lecture

Souvent en difficulté derrière la carabine depuis le début de saison, Justine Braisaz-Bouchet a remporté ce vendredi l'individuel d'Antholz-Anterselva grâce à un tir solide (19/20). La Française devance sa compatriote Julia Simon, qui décroche sa quatrième deuxième place de la saison. En manque de confiance derrière la carabine depuis le début de saison - seulement un podium sur le sprint d'Hochfilzen (Autriche) - alors qu'elle a quasiment toujours eu le meilleur temps de ski avec la Suédoise Elvira Oeberg (absente), Justine Braisaz-Bouchet a réglé la mire ce vendredi (19/20) pour remporter l'individuel d'Antholz-Anterselva (Italie) devant sa compatriote Julia Simon, 4e podium de la saison, et la Suédoise Mona Brorsson. lire aussi Classement de l'individuel En l'absence de six des quinze meilleures mondiales, dont la leader de la Coupe du monde Marte Olsbu Roeiseland et les soeurs Oeberg, Braisaz-Bouchet a su saisir sa chance en montrant dès son premier tir de belles dispositions. Très calme derrière la carabine, la Française, passée très souvent à côté depuis le début de saison, semblait dans une nouvelle démarche. « J'en ai marre de passer à côté des courses à cause du tir, d'enjeux qui me font penser aux résultats et qui me mettent à côté de mes pompes, lâchait-elle à Ruhpolding. Je savais que c'allait passer par une réelle prise de décision sur le pas de tir. » Troisième victoire en Coupe du monde Des paroles validées par des actes puisque après avoir blanchi ses dix premières cibles, la Française en lâchait une sur son troisième tir, avant d'être capable de se reprendre. Elle prolongeait cette manoeuvre sur son quatrième passage sur le pas de tir en tirant ses trois premières belles, puis en attendant le passage d'une rafale pour ressortir avec le 19/20. À la vue de ses cannes depuis le début de saison (encore meilleur temps de ski), Braisaz-Bouchet avait alors un boulevard pour venir décrocher sa troisième victoire en Coupe du monde en carrière (après l'individuel d'Ostersund en 2019-2020 et la mass start du Grand-Bornand en 2017-2018). « Elle fait du bien cette course, lâchait-elle au micro de la chaîne L'Équipe. Je me suis battue sur chaque tir en laissant passer les rafales, en me reprenant car je sentais que j'avais des déséquilibres. C'était une course d'attente. » lire aussi Classement général de la Coupe du monde Sur la ligne, Braisaz-Bouchet devance sa compatriote Julia Simon (2e à 51''1, 2 fautes) et la Suédoise Mona Brorsson (3e à 1'37''2, 2 fautes). Simon, une nouvelle fois très solide, ajoute une quatrième deuxième place dans sa saison, prouvant qu'elle a vraiment passé un cap au tir depuis sa déroute d'Hochfilzen. Également engagées ce vendredi, Anaïs Bescond est passée à côté de son tir (77e à 8'09''5, 7 fautes), alors que Chloé Chevalier a signé un nouveau top 20 (17e à 3'46''2, 3 fautes). Surprenante derrière la carabine (19/20, la jeune Paula Botet termine à la 40e place (à 5'18''3). lire aussi Toute l'actu du biathlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles