Biathlon - CM (F) - Marketa Davidova remporte l'individuel d'Östersund en Coupe du monde

·2 min de lecture
Biathlon - CM (F) - Marketa Davidova remporte l'individuel d'Östersund en Coupe du monde
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Svetlana Petcherskaia
    Biathlète russe

La Tchèque Marketa Davidova, championne du monde en titre de la spécialité, a remporté samedi l'individuel d'Östersund (15 km), qui lançait la saison de Coupe du monde. Les Françaises ont déçu. Sacrée en février dernier sur l'individuel, aux Championnats du monde de Pokljuka, Marketa Davidova a bien entamé sa saison de Coupe du monde, samedi à Östersund (Suède). La Tchèque s'est en effet imposée sur la même spécialité (15 km), terminant avec un 20/20 au tir, en ayant mené la course au sortir des trois derniers passages au tir. lire aussi Classement de la course Sur le podium, Davidova a devancé l'Autrichienne Lisa Theresa Hauser (+ 1'17''7 ; une faute au tir) et l'Allemande Denise Herrmann (+ 1'23''0 ; une faute). L'équipe de France, elle, est passée à côté de son premier rendez-vous de Coupe du monde. Dès les premiers passages au tir, les Françaises ont commis de nombreuses erreurs et n'ont jamais joué les meilleures places. lire aussi Le calendrier de la Coupe du monde 2021-2022 Bescond, première Française, finit 28e Anaïs Bescond a été la mieux classée (28e, 16/20 au tir, mais 2/5 à son deuxième passage). « Je suis la meilleure Française, mais je ne sais pas s'il faut que je m'en vante avec une 28e place !, a-t-elle réagi. On peut faire mieux je crois. On fera mieux c'est sûr. Vous allez voir demain (dimanche) les revanchardes. Pour cette première, il y a de l'excitation, il y a de la tension parce que ce n'est pas un pas de tir qui est extrêmement difficile à aborder. La piste était plutôt rapide. Personnellement, je fais des grosses conneries. Le premier tir debout, je n'y étais pas, ce n'est pas possible ! Trois fautes, c'est trois de trop. Ça fait très mal. Mais je pense que demain on va remettre les pendules à l'heure. » lire aussi Qui pour succéder à Boe et Eckhoff ? Justine Braisaz a fini 38e (15/20), après avoir plongé dès sa première séance de tir (trois fautes). « Il y avait chez moi un petit peu de nervosité et beaucoup d'envie, a-t-elle expliqué. Après, mis à part les couchés, c'est une belle course qui est complète parce que j'avais des bons temps de ski. Sur les debouts, c'est deux tirs parfaits. Au couché, c'est à l'image de l'entraînement où j'ai un petit peu de mal actuellement. Il y a un beau réglage à trouver. Je sais faire des couchés, je ne doute pas de trouver des solutions. Je suis un peu déconcertée par mes tirs, mais sans fatalisme, c'est juste qu'à l'entraînement, c'est pareil. Il faut mettre le doigt sur ce qui cloche. Je ne pense pas que ce soit mental, c'est peut-être des erreurs de crispation, de la technique. Il va falloir que je trouve un fil conducteur qui m'amène les balles au centre. » Chloé Chevalier a pris la 48e place (15/20). Sa soeur Anaïs a, elle, terminé 52e (15/20). Enfin Julia Simon s'est classée 72e (14/20), plombée par trois fautes dès son premier passage au tir. « C'est frustrant parce qu'on voit que beaucoup de favorites sont passées à côté, mais moi aussi !, a regretté cette dernière. Je n'ai pas su saisir cette chance-là et montrer un petit peu le maillot de la France. C'est difficile de se lancer comme ça, mais je ne suis pas la seule à être passée à côté et je vais vraiment essayer de remettre tout ça dans l'ordre pour demain. C'est le début de la saison, on ne va pas paniquer. » lire aussi Classement général de la Coupe du monde Les Françaises ne sont pas les seules à s'être manquées. L'Allemande Franziska Preuss, troisième du classement général de la Coupe du monde 2021, a fini 23e. La Norvégienne Tiril Eckhoff, quadruple championne du monde à Pokljuka et victorieuse de la Coupe du monde, n'a pu faire mieux que 30e. L'Italienne Dorothea Wierer, perturbée par un problème de carabine, a fini 37e, tandis que la Suédoise Hanna Öberg s'est classée 74e. À corriger dès dimanche avec l'épreuve de sprint. lire aussi Toute l'actualité du biathlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles