Biathlon - CM (H) - Émilien Jacquelin remporte la mass start du Grand-Bornand devant Quentin Fillon Maillet et s'empare du dossard jaune

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Émilien Jacquelin s'est imposé en solitaire devant son compatriote Quentin Fillon Maillet ce dimanche lors de la mass start du Grand-Bornand et en profite pour ravir à ce dernier le dossard jaune de leader de la Coupe du monde. Émilien Jacquelin a remporté ce dimanche la mass start de la manche de Coupe du monde du Grand-Bornand. Le Français s'est imposé en solitaire et s'empare du dossard jaune de leader de la Coupe du monde. Le double champion du monde de poursuite devance son compatriote Quentin Fillon Maillet qui portait depuis la veille le dossard jaune. Le Norvégien Tarjei Boe termine troisième. lire aussi Classement de la mass start du Grand-Bornand Émilien Jacquelin a pris les devants dès le deuxième tour, lâchant toux ceux qui, comme lui, étaient sortis du premier tir couché avec un cinq sur cinq. « Je voulais faire une course à ma manière, c'était prémédité, devait expliquer le skieur de Villard-de-Lans. J'avais dit aux entraîneurs et à mes collègues que si je sortais avec le plein, j'allais dynamiter la course. Je ne voulais pas avoir peur comme la veille dans la poursuite (9e) où j'avais tellement peur d'arriver sur les tirs debout que je freinais presque. » lire aussi Classement général de la Coupe du monde Malgré un tour de pénalité sur le premier tir debout (sa seule erreur de la journée), Jacquelin était reparti en tête et pouvait aborder son dernier passage au pas de tir avec quelques secondes d'avance sur l'Autrichien Felix Leitner. Il avait donc son sort entre ses mains. Un nouveau cinq sur cinq lui permettait de s'élancer seul vers la victoire avec onze secondes d'avance sur l'Autrichien et douze sur Fillon Maillet. Pointé en vingtième position après le deuxième tir debout à près de 50 secondes du leader, le Franc-Comtois réalisa une deuxième partie de course extraordinaire pour terminer sur les talons de son compatriote. Il pointe désormais à la deuxième place du classement général, à deux points de Jacquelin. C'est la troisième victoire de la carrière de Jacquelin en Coupe du monde. Les deux premières l'avaient été lors de ses deux titres de champion du monde de la poursuite (2020 et 2021). lire aussi L'après-course en direct sur la chaîne L'Équipe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles