Biathlon - CM (H) - Coupe du monde : Martin Fourcade impatient de renouer avec le podium

L'Equipe.fr
L’Equipe

Alors qu'a lieu ce mercredi à Östersund, en Suède, l'individuel 20km (16h15), une épreuve où le tir est capital, Martin Fourcade, absent des podiums de Coupe du monde depuis 353 jours, espère briller sur un site qui lui a souvent réussi. Cela commence à remonter. 353 jours se sont écoulés depuis le dernier podium de Martin Fourcade en Coupe du monde. C'était le 15 décembre 2018, lorsqu'il avait remporté la poursuite d'Hochfilzen (Autriche). Cinquième dimanche du sprint grâce à des jambes retrouvées (2e temps de ski à 1" 5 du vainqueur norvégien Johannes Boe), le Catalan va tenter de mettre fin à cette longue disette mercredi sur l'individuel d'Östersund (Suède), le site où il s'est le plus imposé (13 victoires). Un format qu'il goûte puisqu'il demande une haute gestion du tir. L'an dernier, il avait remporté celui d'ouverture à Pokljuka (Slovénie) en faisant preuve d'une grande maîtrise. Parti avec des skis qui ne glissaient pas, il avait été obligé de réaliser un sans-faute (une balle manquée coûte une minute de pénalité) pour s'imposer, ce qu'il avait fait. Martin Fourcade « C'est un peu bestial mais j'ai envie. » « J'ai hâte d'être à mercredi (aujourd'hui) avec des conditions plus stables, a-t-il lancé. C'est une course qui d'habitude me réussit bien et que j'apprécie. Je veux dès le début de saison marquer mon territoire. C'est un peu bestial mais j'ai envie, au-delà des confirmations, de maintenant passer à une autre phase. » Fourcade, qui a subi un contrôle antidopage inopiné lundi matin avant de profiter de la forêt suédoise pour une sortie en classique avec ses coéquipiers, a dû apprécier de savoir que le vent devrait être faible ce mercredi après-midi. Il s'élancera avec le dossard 20, soit la position idéale pour suivre à distance l'avancée de ses rivaux : le Norvégien Johannes Boe portera, lui, le 16 et Quentin Fillon Maillet le 18. Martin Fourcade, les coulisses d'une renaissance

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi