Biathlon - CM (H) - Emilien Jacquelin 3e de la poursuite d'Östersund

·2 min de lecture
Biathlon - CM (H) - Emilien Jacquelin 3e de la poursuite d'Östersund
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Emilien Jacquelin
    Biathlète français

Le Français Emilien Jacquelin a pris ce dimanche la troisième place de la poursuite d'Östersund (Suède), remportée par le Norvégien Vetle Christiansen. Deuxième jeudi sur le sprint d'Östersund (Suède), son premier podium de la saison, Emilien Jacquelin a montré ce dimanche qu'il avait parfaitement retrouvé ses jambes et sa précision en prenant la troisième place de la poursuite derrière le Norvégien Vetle Christiansen (19/20, deuxième victoire en carrière et nouveau dossard jaune de leader du classement général) et le Suédois Sebastian Samuelsson (16/20). lire aussi Le classement de la poursuite d'Östersund Impeccable au tir couché, le double champion du monde en titre de la spécialité basculait en tête à mi-course. Derrière lui, Christiansen, Samuelsson et le Russe Eduard Latypov restaient en embuscade mais il allait « leur ouvrir une grande porte au premier debout », comme il le dira à l'arrivée. Le Dauphinois tirait vite comme à son habitude et laissait échapper ses deux dernières balles contre une à Christiansen et Samuelsson. Ils étaient donc trois à se jouer la victoire sur le dernier tir et à ce petit jeu, c'est le Norvégien qui se montrait le plus costaud en blanchissant ses cinq cibles. Jacquelin en laissait échapper une de plus comme le Suédois qui, plus costaud, ne lui laissait aucune chance au sprint pour la deuxième place. Emilien Jacquelin « J'ai attaqué, le naturel est revenu et c'est dommage » « Je n'avais plus les watts pour le battre, expliquait-il. Depuis le sprint, je m'étais mis dans la tête que je jouais la gagne mais vu la physionomie de la course, je n'ai pas de regrets. Juste de ne pas avoir eu le courage de mettre en place au debout le tir posé que j'ai travaillé cet été. J'ai attaqué, le naturel est revenu et c'est dommage. Mais je suis quand même troisième et je sais que j'ai encore une marge de manoeuvre, c'est intéressant pour la suite. » Jacquelin : « C'est intéressant pour la suite » Carabine cassée et 16e place pour Fillon Maillet Un seul autre Bleu est entré dans le Top 10, Antonin Guigonnat (9e avec 18/20 après sa 20e place du sprint). Troisième du sprint, Quentin Fillon Maillet a lui vécu un petit cauchemar lors de cette poursuite. Avec cinq tours de pénalité (dont quatre au tir couché), le Jurassien a pris une très frustrante 16e place (à 1'43''). Mais surtout, il a cassé en deux sa carabine au niveau de la poignée suite à une chute dans une descente lors du dernier tour. Soit il possède une réplique de son arme à l'identique soit il devra la réparer (c'est lui qui l'a dessinée et façonnée). La prochaine course (sprint) aura lieu vendredi prochain à Hochfilzen (Autriche). lire aussi Le classement de la Coupe du monde de biathlon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles