Biathlon - CM (H) - Johannes Boe remporte le sprint du Grand-Bornand, Quentin Fillon Maillet 4e

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Biathlon - CM (H) - Johannes Boe remporte le sprint du Grand-Bornand, Quentin Fillon Maillet 4e
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Norvégien Johannes Boe (10/10) a décroché sa première victoire de la saison en remportant le sprint du Grand-Bornand ce vendredi. Quentin Fillon Maillet (9/10) a pris la quatrième place. Johannes Boe adore le Grand-Bornand, qui le lui rend bien. En difficulté depuis le début de l'hiver (un seul podium, 3e du sprint d'Östersund), le Norvégien a remporté ce vendredi son premier succès en dominant le sprint dans la station haut-savoyarde.

Impeccable derrière la carabine (10/10), le triple vainqueur du globe de cristal a retrouvé en plus quelques couleurs sur les skis (3e temps) pour s'imposer devant le Russe Eduard Latypov (à 7'', 10/10) et son jeune compatriote Filip Andersen (à 18'', 10/10), vainqueur la saison dernière de l'IBU Cup (la deuxième division du biathlon) et premier podium en carrière à ce niveau. lire aussi Le classement du sprint (H) Pour sa dixième course au Grand-Bornand, Boe (28 ans) est monté sur son huitième podium et a décroché sa septième victoire. C'est là qu'il s'était imposé pour la première fois en 2013. C'est le 53e succès de sa carrière. « La poursuite va être incroyable », prévient Fillon Maillet Vainqueur la semaine dernière de la poursuite d'Hochfilzen (Autriche), Quentin Fillon Maillet a quant à lui dû se contenter de la quatrième place (à 21''). Une nouvelle fois très rapide (2e temps de ski), le Jurassien a malheureusement lâché une balle au tir couché : « Celle-là, elle me coûte très cher, a-t-il avoué. Dans ces conditions, je me devais de faire le plein mais il y avait un peu de pression avec ce public derrière moi. C'est dommage, j'aurais bien voulu faire un podium ici, il y avait beaucoup d'envie et ça se joue à pas grand-chose. La poursuite va être incroyable. »

Encore trop dépensier au tir (8/10), Émilien Jacquelin a réussi, grâce à sa vitesse de déplacement (meilleur temps de ski), à limiter la casse (7e à 33''). Dans sa quête du dossard jaune de leader de la Coupe du monde, il a même pu combler un peu de son retard face au Suédois Sebastian Samuelsson (9e à 40'', 9/10), qui ne possède plus que trois unités d'avance. Simon Desthieux (13e à 52'', 9/10) reste dans le coup pour la poursuite de demain samedi (15 heures). Ce sera un peu plus compliqué pour Antonin Guigonnat (22e à 1'12'', 8/10) et Fabien Claude (40e à 1'49'', 6/10). En revanche, Éric Perrot (68e à 2'23'', 7/10) n'en sera pas. lire aussi Le classement général (H)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles